Un fare en bois entièrement détruit par les flammes

    lundi 28 novembre 2016

    incendie Belle Vue Pirae

    Vue de l’arrière de la maison où le matériel en bois a été transformé en brasier. (© John Hiongue)

    Samedi dernier, vers 11 heures, un spectaculaire incendie s’est déclaré au domaine Belle Vue, route Fare Rau Ape, au Belvédère à Pirae, sur une route privée. Pour une raison indéterminée, le feu a entièrement consumé une maison d’habitation appartenant à la famille Lucas, bien connue à Pirae, qui a tout perdu.

    “Nous avons reçu l’appel à 11 h 12. Le feu a été rapide à cause du vent et de la construction de la maison, qui était en bois et en tôles. Une équipe de quatre sapeurs-pompiers a été dépêchée sur place et ensuite, nous avons sollicité du renfort auprès des pompiers de Papeete. La maison a été entièrement brûlée, une perte totale à 100 %”, a-t-on expliqué à la caserne des sapeurs-pompiers de Pirae.
    Les autres habitations situées juste à côté des Lucas n’ont heureusement pas été léchées par les flammes lorsque l’incendie était à son apogée, des consignes d’évacuation n’ont pas été émises par les pouvoirs publics. Le premier élu communal a avoir été informé fut le deuxième adjoint au maire, Abel Temarii.
    “Notre maire, Édouard Fritch, a été informé de l’incendie en cours, il s’est rendu sur place vers midi afin de constater les dégâts et de réconforter les proches et les familles. Lorsque le maire est arrivé, le feu était sur le point d’être circonscrit par les pompiers”, évoque Abel Temarii.

    D’après lui, un déblaiement des lieux par des engins est prévu dès ce matin afin de tout nettoyer. “Pour le moment, je ne sais pas comment ça se passera pour la suite. Est-ce qu’il y aura un appel aux dons, à des récoltes de vêtements et des produits alimentaires afin d’aider cette famille qui a tout perdu. On verra bien dans la semaine à venir”, conclut-il.
    La colonne de fumée noire était visible depuis les communes de Arue et Papeete. Le violent incendie n’a pas fait de victime ni de blessé. Les pompiers, pour progresser dans leur lutte contre les flammes, ont dû s’équiper de bouteilles d’oxygène, tellement l’air était irrespirable, saturé par la fumée noirâtre, poussée par le vent d’est en ouest. Les muto’i de Pirae ainsi que la DSP étaient sur les lieux du sinistre. Une enquête a été ouverte afin de connaître les causes de cet incendie.

    De notre correspondant J.H.

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete