Habillage fond de site

La fête des jumeaux, demain à Paofai

mardi 14 août 2018

Après une première édition réussie l’année dernière, voici le retour de la Fête des jumeaux, qui permet aux enfants comme aux parents de se rencontrer et d’échanger trucs et astuces. (Photo : Facebook/La Fête des Jumeaux à Tahiti)

Après une première édition réussie l’année dernière, voici le retour de la Fête des jumeaux, qui permet aux enfants comme aux parents de se rencontrer et d’échanger trucs et astuces. (Photo : Facebook/La Fête des Jumeaux à Tahiti)

Déjà bien ancrée en métropole où elle se tient depuis plus de 20 ans, la Fête des jumeaux s’apprête à vivre sa deuxième édition à Tahiti. Tous les jumeaux, quel que soit leur âge, et leurs parents sont invités à se retrouver dès huit heures, demain matin, dans les jardins de Paofai, pour une journée de partage et d’activités.

La première édition avait rassemblé une quarantaine de paires de jumeaux de tous âges. À l’origine, un groupe fermé sur Facebook nommé “Jumeaux et plus… Tahiti et ses îles” créé en 2015, qui compte aujourd’hui plus de 200 membres. Il s’agissait pour les fondatrices d’échanger entre parents ou futurs parents de jumeaux, de se soutenir mutuellement en partageant les “trucs” des parents de jumeaux et parfois de trouver le matériel adéquat. L’événement a maintenant sa propre page Facebook, “La Fête des Jumeaux à Tahiti”.

“C’est un jour férié, la veille de la rentrée scolaire, pour terminer les vacances en beauté !”, s’exclame Cyndie, l’administratrice du groupe en charge des demandes d’adhésion et de l’organisation de l’événement. Elle est également chargée du “recensement” des jumeaux en Polynésie française.

Les participants seront accueillis à partir de 8 heures et une “photo de famille” rassemblant le plus de jumeaux possible sera prise à 10 heures. Tous partageront ensuite un déjeuner – “chacun apporte quelque chose à boire, du jus par exemple, et à manger”, précise Aurélie Pronost.

Ensuite place aux jeux, à jouer en binôme bien sûr, comme la course “jamais l’un sans l’autre” où les jumeaux sont attachés par une cheville.

Pour rajouter une touche festive supplémentaire, il est demandé aux jumeaux et à leur parents de respecter un “dress code” tranche d’âge : rouge pour les 0-3 ans, vert pour les 4-7 ans, jaune pour les 8-10 ans, orange pour les 11-14 ans, bleu pour les 15-18 ans et enfin violet pour les plus de 19 ans.

En Polynésie française, selon le Centre d’hygiène et de salubrité publique, on compte une cinquantaine de naissances de jumeaux chaque année.

Ces familles rencontrent des problématiques particulières, que ce soit pendant la grossesse ou après la naissance. Le groupe “Jumeaux et plus…” sait aussi se mobiliser pour donner un coup de main aux mères de jumeaux, comme il l’a fait récemment après un appel à l’aide. Rendez-vous donc demain sous la pergola Vaiete des jardins de Paofai pour une double dose d’amour et de fun !

 

LDT

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete