Habillage fond de site

Une femme violemment agressée et sa maison incendiée à Moorea

lundi 16 janvier 2017

incendie moorea

Vers 15 h 30, samedi dernier, les pompiers étaient toujours sur place pour éteindre tout ce qui pouvait encore brûler. Mais il ne restait déjà plus rien du domicile. (© Jeannot Rey/LDT)

 

 

Un incendie, identifié par la gendarmerie comme étant d’origine criminelle, a entièrement détruit une maison d’habitation située à Tiaia, à Moorea, au PK 3, occupée par une femme  de 50 ans, vivant seule, et qui a été transportée d’urgence à l’hôpital, le visage tuméfié suite à une violente agression avec le présumé incendiaire.

Il était aux environs de 15 heures lorsque la locataire de la maison a entendu du bruit dans son fare. Rapidement, elle s’est aperçue qu’un individu  se trouvait à l’intérieur en train de lui dérober des affaires personnelles.

Une violente altercation a alors eu lieu, entre la locataire et l’intrus, qui s’est traduit rapidement par  des coups violents que l’intrus lui a portés au visage,  et une tentative d’étranglement.

Selon un témoin, qui s’est rendu après de la victime, les coups portés ont été d’une rare violence.

“J’ai eu du mal à reconnaître mon amie tellement son visage était complètement déformé par les coups reçus.”

La victime a toutefois réussi à s’échapper de la maison, alors que l’agresseur mettait le feu au fare. C’est en atteignant la route de ceinture, en se traînant difficilement, que la victime a pu être secourue par une personne qui passait par là.

Cette dernière a appelé les gendarmes qui sont arrivés les premiers sur les lieux du sinistre suivis, peu de temps après,  par les pompiers.

Alors qu’une équipe s’attaquait au sinistre, une autre prenait en charge la blessée qui a été directement conduite à l’hôpital de Afareaitu.

Faute de pouvoir l’évasaner samedi dernier, en fin de journée, la victime a été mise en observation toute la nuit, en attendant un transfert vers le CHPF de Taaone, hier matin.
Il y a environ trois semaines, un cambriolage avait eu lieu dans cette même maison. L’une des nombreuses questions qui se posent aujourd’hui est donc de savoir s’il existe un lien entre cette agression sauvage, l’incendie d’une maison et d’un véhicule et le cambriolage de décembre dernier.

L’enquête devrait le déterminer, tout comme cette annonce faite que l’individu aurait enfermé sa victime dans une pièce avant de mettre le feu à la maison.

Un individu a été interpellé non loin du sinistre et a été placé en garde à vue par les gendarmes. Si le lien entre l’incendiaire et cette personne est confirmé, il devrait  alors être rapidement transféré à Papeete. 

De notre correspondant Jeannot Rey

 

 

781
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete