Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Aimer la vie… sans drogues et sans alcool

vendredi 8 septembre 2017

 

La journée EA’ttitude No Drugs se déroulera, pour cette troisième édition, à Taiarapu-Est, commune où le trafic d’ice explose selon Rose Rochais (à gauche), responsable de la cellule de promotion de la santé de Tahiti iti. (© Photo : Jennifer Rofes)

La journée EA’ttitude No Drugs se déroulera, pour cette troisième édition, à Taiarapu-Est, commune où le trafic d’ice explose selon Rose Rochais (à gauche), responsable de la cellule de promotion de la santé de Tahiti iti. (© Photo Jennifer Rofes)

La direction de la santé, en partenariat avec la commune de Taiarapu-Est, organise la troisième édition de sa journée EA’ttitude No Drugs le 15 septembre à Taravao, sur la place Teaputa, située en face de la gendarmerie.

Cet événement sur le thème “aimer la vie… sans drogues et sans alcool”,  entièrement gratuit, s’adresse à toute la population.

Il vise à sensibiliser les jeunes et moins jeunes   sur les méfaits de la consommation d’alcool et  de drogues et à porter une réflexion sur l’ensemble des produits addictifs.

Selon la directrice de la santé, Laurence Bonnac-Théron, les addictions font partie des trois priorités de santé publique.

C’est d’ailleurs pourquoi il est question de renforcer le service spécialisé en alcoologie et toxicomanie en mettant plus de professionnels sur le terrain.

Pour Marie-Françoise Brugiroux, médecin responsable du centre de consultations spécialisées en alcoologie et toxicomanie, le phénomène sur l’ensemble de la Polynésie est inquiétant.

Selon une  enquête de 2016 réalisée en milieu scolaire avec le concours de l’Organisation mondiale de la santé auprès de 1 800 jeunes âgés de 13 à 17 ans, 30 % d’entre eux avaient déjà consommé du paka au  moins une fois dans leur vie.

L’âge moyen de la première consommation se situe entre 14 et 15 ans et, phénomène qui ne s’observait pas il y a 20 ans, les filles consomment désormais autant que les garçons.

Cette enquête met également en exergue le fait que 16 % des jeunes interrogés avaient, le mois précédent l’enquête, consommé entre une et dix fois du paka.

3 % des jeunes questionnés ont déjà consommé de l’ice

Enfin, 3 % des jeunes questionnés ont également admis avoir au moins une  fois consommé de l’ice.

Une situation qui préoccupe les professionnels de santé qui ne peuvent que  constater que cette consommation reflète bien l’implantation de l’ice sur le territoire.

Professionnels de santé et associations souhaitent donc, durant cette journée, informer, parler et échanger avec le  public sur les troubles du comportement que peuvent occasionner les drogues, sur les dégâts  qu’elles peuvent engendrer sur le cerveau, notamment lorsque la consommation est précoce, et sur les dangers qu’elles peuvent représenter sur la santé physique et mentale.

Ces professionnels  veulent pousser la réflexion sur l’attitude des uns et des autres face à ces produits et aider les personnes addicts à faire des choix leur permettant de prendre soin de leur santé.

Pour clôturer cette journée, plusieurs concerts devant accueillir entre autres les All in One et le Code 9.8 sont prévus.

 

Jen.R.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete