Habillage fond de site

Le festival Blues Hôtel, c’est ce soir et demain !

vendredi 24 novembre 2017

3Du beau monde à l’affiche du festival Blues Hôtel. Pour cette troisième édition, l’évènement accueille un groupe de blues confirmé, Awek ; un jeune groupe prometteur, qui a fait ses premières scènes, il y a tout juste deux ans, Rose-Mary & The Ride et la talentueuse artiste locale, Mimifé, accompagnée de Felix Vichez. Ils seront sur la scène du Méridien ce soir et demain, pour le plus grand plaisir des amateurs de blues, mais aussi de tous les mélomanes. Les artistes ont été présentés à la presse au lycée hôtelier : un lieu sciemment choisi par les organisateurs collectif Tahiti rock et Artnow. « On voulait offrir aux jeunes de cet établissement un avant-goût des concerts de ce week-end, pour leur permettre de découvrir une musique qu’ils n’ont pas l’habitude d’entendre… On sait que beaucoup d’entre eux viennent des îles et qu’ils n’ont pas forcément eu la chance de s’ouvrir aux musiques du monde. Là, on leur en donne l’occasion », explique Léo Marais, du collectif Tahiti Rock.

Quatre hommes, quatre instruments : une guitare, une basse, un harmonica et une batterie. Le groupe Awek, originaire de Toulouse, roule sa bosse depuis maintenant plus de23 ans. « On a joué dans pas mal d’endroits dans le monde, mais il nous manquait Tahiti », lancent les artistes sur le ton de la rigolade. Alors que le groupe entonne son premier morceau, les élèves du lycée hôtelier laissent filer quelques cris d’enthousiasme… On voit les têtes bouger, les pieds battre la mesure. En quelques notes, Awek a su convaincre un public pourtant pas spécialement amateur, avec son blues entraînant, typique des années 1940 et 1950.

Une voix puissante dans un corps frêle… Pauline, du groupe Rose-Mary & The Ride, accompagnée de Vincent à la guitare, a su émouvoir le public du lycée hôtelier. Ce duo né à Brest, il y a tout juste deux ans, propose un « blues borderline », comme ils aiment le qualifier. « Vincent vient du rock et du reggae à la base. Lorsqu’on s’est rencontré, je commençais à peine à chanter et mon répertoire était plus soul et rock. On a essayé de mixer un peu le tout, en gardant l’esprit soul, blues, rock et ça donne ça. On est surtout à la recherche d’ambiance, d’atmosphère et d’émotion primaire dans le répertoire que l’on propose. » Pour le groupe, ce voyage à Tahiti est « un rêve, auquel ils ne s’attendaient pas ». « On essaie de faire antenne : on reçoit des choses, on les transforme et on les rend. Nous qui recherchions des ambiances à retransmettre, on est servi ici… entre les odeurs, les sons, les couleurs, cette humidité qui vous prend encore…On ne sait pas encore ce qu’on va faire de tout ça, mais on s’imprègne et on espère restituer le meilleur ce week-end au Méridien », entonnent en cœur les deux jeunes artistes de 21 ans.

Élénore Pelletier

 

Infos pratiques

Dates de concert : ce soir et demain, à l’hôtel Méridien, de Punaauia.

Tarif : 3 000 francs avec une consommation offerte.

Billets en vente à Carrefour Arue, Faa’a et Punaauia, à Radio 1 (Fare ute) ou en ligne sur www.ticket-pacific.pf

Renseignements au 40.47.07.07 ou au 87.73.50.55

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete