Festival de graffiti Ono’u – Finale à la mairie de Papeete

samedi 9 mai 2015

En raison du mauvais temps, les organisateurs du Festival International de Graffiti Ono’u reportent la finale au dimanche 10 mai (au lieu de samedi) à partir de 11 heures à la mairie de Papeete.
La deuxième édition du festival international de graffiti Ono’u s’achève.  Après s’être mesurés pendant une semaine sur les murs de la capitale, les dix finalistes, parmi les 27 graffeurs, s’affronteront une dernière fois, à la mairie de Papeete. Le public pourra, lui aussi, s’essayer à l’art du graffiti.

Il ne peut en rester qu’un. Après avoir livré une véritable bataille de couleurs et d’imagination, les 27 concurrents du festival international de graffiti Ono’u, second du nom, ne se retrouvent plus que dix, aujourd’hui, pour la bataille finale, l’ultime étape de quatre jours de folie, dans les rues de Papeete.
Pour cette compétition ultime, les dix derniers en lice se retrouvent dans les jardins de la mairie, transformés pour l’occasion en village street art.
Quoi qu’il en soit, ces compétiteurs de cette seconde édition, venus du monde entier, auront tout donné, comme les stars de la bombe aérosol, invités à décorer notre bonne vieille ville de Papeete, tout au long de la semaine. Sans chichi, ce festival est devenu, en à peine deux éditions, un événement populaire, apprécié par les habitants de Papeete et d’ailleurs. Tout au long de la semaine, nombreux ont été les badauds et amateurs de belles couleurs à supporter, mais surtout immortaliser ces moments de création urbaine.
Vendredi encore, malgré une pluie persévérante dans l’après-midi, certains n’ont pas hésité à braver la grisaille pour photographier ces éclatantes couleurs, posées à jamais sur les désormais anciens tristes murs de notre ville, comme sur le mur d’enceinte des écoles Saint-Paul et Sainte-Thérèse, jeudi et hier. Ils s’en sont donnés à cœur et bombe joie durant ces deux jours et ils ont encore sublimé les murs de deux autres spots de la ville, à savoir “l’arrière” du stade de la Fautaua et les établissements Aming, face au siège de Vodafone. Malgré le temps incertain, les compétiteurs ont bombé ces murs, cette fois-ci, par équipes de trois, dernière des trois sessions prévues pour le concours, après les lettrages (mardi) et les décors et personnages de Polynésie (mercredi).

Un million de francs pour le 1er prix

Le jury du festival Ono’u est présidé par la photographe-reporter de New York, Martha Cooper. Marielle Digard, commissaire-priseur parisien, qui gère les ventes d’œuvres d’art urbain contemporain les plus importantes à Paris (Banksy, Keith Haring, Basquiat, entre autres, s’adjugent sous son marteau) est également membre du
jury. Après avoir sélectionné les dix finalistes, hier soir, le jury les départagera aujourd’hui, alors qu’ils bomberont des toiles géantes installées sur des containers, posés dans les jardins de la mairie de Papeete. Il décernera trois prix – le 1er recevra 10 000 dollars, soit plus d’un million de francs –, ainsi qu’un prix spécial graffeur polynésien.  
Le public pourra, à côté des professionnels, s’amuser ou s’améliorer au graffiti, dans un village street art dédié. L’entrée sera payante (gratuite pour les moins de 11 ans), mais le matériel nécessaire – t-shirt et bombes, bien sûr – sera disponible pour la population, jeune ou moins jeune.
Hormis la compétition, des ateliers et des animations musicales (DJ’s et Irie locals) sont également prévus alors que les résultats seront connus aux alentours de 19 heures. Les toiles réalisées lors de la finale seront exposées lors des manifestations prévues à l’étranger ensuite, pour la promotion de la prochaine édition. Au total, et à vue de buse, ce sont plus de 6 000 m2 d’œuvres d’art qui ont été réalisés durant cette semaine consacrée à la bombe. Et quel bonheur !

Christophe Cozette

tipanier 2015-05-09 20:47:00
Magnifik des murs avec différente fleur comme la fleur de tipanier merci pour c bo z''art
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete