Festival de graffiti Ono’u – Le Néo-Zélandais Phat 1 grand gagnant (vidéo Kobra)

lundi 11 mai 2015

Voici une fresque dont nous avons suivi la réalisation pendant une semaine. Kobra, un artiste brésilien, est descendu sur Tahiti pour participer au Festival international de graffiti, Ono’u, qui s’est déroulé du 4 au 10 mai 2015.

La finale du festival international de graffiti Ono’u s’est déroulée hier, à la mairie de Papeete. C’est le graffeur néo-zélandais Phat 1 qui a remporté la première place du concours.  Ce festival permet à Tahiti d’avoir une renommée internationale dans le domaine du graffiti.

Initialement programmée pour samedi dernier, la finale du festival de graffiti Ono’u 2015 s’est finalement déroulée hier, à partir de 11 heures, dans les jardins de la mairie de Papeete, avec le retour du soleil.
Ce report de 24 heures est dû aux averses de la veille. Ce qui montre bien  qu’en Polynésie française, il manque toujours une grande salle culturelle couverte où les organisateurs de spectacles peuvent programmer leur événement sans craindre les intempéries.
Sur les 27 participants au Ono’u 2015, les dix finalistes se sont mesurés à coup de bombes de peinture sur des tableaux vierges – ou plutôt des contreplaqués – mis à leur disposition. Cette journée de clôture a été rapide. La remise des prix était prévue à 17 heures, mais elle a finalement eu lieu à 15 heures afin que les artistes étrangers puissent prendre leur vol à l’aéroport de Tahiti-Faa’a à temps pour rentrer chez eux. En parallèle, pour les familles et les jeunes artistes en herbe, les organisateurs ont mis en place des structures et des ateliers pour découvrir l’art du graffiti.
Cette journée a également été l’occasion pour certains d’entre eux de rencontrer les artistes étrangers pour échanger des idées ou pour demander des autographes. Ces jeunes artistes locaux avaient tout le matériel nécessaire à leur disposition pour s’amuser comme de grands graffeurs. Pour les dix finalistes, le thème était libre et ils ont eu droit à 26 bombes aérosols aux couleurs de leur choix. Seule contrainte : réaliser les fresques sur un temps maximum de cinq heures.
Les membres du jury, présidé par Martha Cooper, ont décidé d’attribuer le premier prix de cette deuxième édition du festival Ono’u à la fresque réalisée par l’artiste néo-zélandais Path 1 (one). Il remporte une somme de 10 000 $, soit plus d’un million de francs, pour la réalisation de son félin agressif sortant les dents.
Le second prix est attribué à l’artiste John Kaye venu d’Australie. Il repart avec 5 000 $ (532 000 F). Enfin, le troisième prix est revenu à un Britannique, Gent 48, qui empoche 2 500 $ (265 000 F). Il faut souligner que ces trois artistes étrangers sont considérés comme les meilleurs graffeurs dans leur pays d’origine.
Hélas pour les retardataires qui n’ont pas pu admirer les œuvres de ces champions du graffiti, hier, les organisateurs ont
prévu de tout démonter aujourd’hui.
Les jardins de la mairie seront entièrement nettoyés. La seconde édition de ce festival s’achève ainsi, tout en espérant une troisième édition en 2016.

De notre correspondant J.H.

Lire aussi l’interview de l’organisatrice dans La Dépêche de Tahiti de lundi 11 mai ou au feuilletage numérique

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete