Festival des îles : Mira, Mataiea BS, Tefana et Punaauia dans l’histoire

    lundi 4 avril 2016

    Le complexe de Fautaua a vibré samedi après-midi et en début de soirée à l’occasion des finales de ce festival. Les titres sont revenus à Tefana chez les filles et Punaauia chez les hommes en futsal et à Mira en football. Un peu plus loin au Centre technique,
    Mataiea a conservé son titre en beach soccer.

    Après un peu plus d’une semaine de compétitions, la 8e édition du Festival des îles-Challenge Alphonse Greig s’est clôturé en beauté même si certains comportements inadmissibles de supporters lors de la finale de futsal masculine sont venus gâcher la fête. Jusque là tout avait été parfait dans l’organisation malgré la difficulté à faire jouer des centaines de matches dans un calendrier très serré.
    Dans une salle Babo Aitamai surchauffée, au propre comme au figuré, la première finale de futsal a été un véritable cavalier seul pour la formation de Faa’a. Opposées aux joueuses de Moorea 2, les partenaires de la capitaine Mimosa Marmouyet n’ont jamais été véritablement mises en danger et avaient déjà fait le break juste avant la pause avec deux réalisations. Le triplé de Heimiri Alvarez en six minutes dès la reprise a tué dans l’œuf toute rébellion des filles de l’île sœur. Un dernier but de Laelia Petit, son second, venait gonfler un score déjà très sévère dans une finale (6-0).

    Une finale houleuse
    La finale masculine qui suivait était l’affiche dont tout le monde rêvait depuis la début de la compétition entre Punaauia, le tenant du titre, et Rapa sacré en 2010 et maintes fois finaliste. Dans une salle toute acquise à la cause des joueurs des Australes, la rencontre a tenu toutes ses promesses. Rapa ne souffrait d’aucun complexe face à une formation menée par la famille Tino, ossature de la sélection tahitienne. S’appuyant sur son excellent gardien, Rapa repoussait bien toutes les tentatives et entretenait le suspense. L’ouverture du score par Irwans Avaeoru (13e) faisait chavirer la salle de bonheur avant que Punaauia n’égalise par Tamanui Turihono peu après (1-1). Le score n’évoluait plus jusqu’à la pause. Après la pause, Punaauia prenait le score grâce à un coup franc très contesté par Rapa qui faisait sortir les supporters de leurs gongs. Jets de bouteilles d’eau sur le terrain,  et même une altercation entre supporters provoquaient l’intervention de la police municipale. Il fallait de longues minutes avant que le calme ne revienne. Restée concentrée malgré un environnement hostile, l’équipe de Punaauia prenait la mesure de Rapa avec deux nouvelles réalisations de Tamanui Turihono et Anderson Tino qui rendaient la victoire incontestable (4-1)

    Mira pour une première
    Après la défaite en demi-finale des quadruples tenants du titre de Ua Pou, Jeunesse marquisienne, contre Mira (2-0), il appartenait à une autre équipe de l’archipel, Poumoku de conserver le trophée. Devant des tribunes surpeuplées, les deux équipes ont offert un spectacle qui valait plus par son suspense que par la qualité technique où de nombreuses fautes venait hacher une partie plutôt équilibrée. À la décharge des acteurs, les organismes étaient fatigués après une semaine de matches quotidiens. Les Marquisiens très soutenus, ouvraient la marque sur un magistral coup franc de Moeaki Ohotoua, entré sur le terrain spécialement pour le tirer (1-0 17e). Un avantage que les Marquisiens conservaient jusqu’à la pause de ce match qui comme tous les autres du tournoi se jouait en 2×30’.
    Mira égalisait sur penalty grâce à Renaldo Nonmeu (38e) mais Moeaki Ohotoua remettait les siens devant à un quart d’heure de la fin (2-1 45e). Poumoku croyait avoir fait le plus dur, mais les joueurs de Moorea par Toahiti Germain (47e et 53e) allaient chercher leur premier trophée.

    Mataiea A remet ça
    La finale 2016 du tournoi de beach soccer du Challenge Alphonse Greig a été identique à celle de 2015, à savoir qu’elle a opposé Mataiea A à Tiki Tama A au centre technique de Pirae samedi. Et comme l’année dernière, c’est Mataiea A qui a remporté le trophée en s’imposant (5-4). La finale fut d’un haut niveau, mais cela n’était pas surprenant dans la mesure où plusieurs Tiki Toa foulaient le sable du centre technique, Naea Bennett, Raimoana Bennett, Franck Revel et Teraii Labaste à Tiki Tama, Teva Zaveroni et Jonathan Torohia à Mataiea. L’équipe de Tiki Tama a toujours mené au score jusqu’en milieu de troisième tiers temps, mais c’est Mataiea A qui finissait par l’emporter en marquant le but vainqueur à trois minutes du terme de la partie. Auparavant, Tereone A avait battu (6-5) Tumaraa, l’équipe de Raiatea, pour décrocher la troisième place du tournoi.

    Luc Ollivier/Patrice Bastian

    Les finalistes

    a- Futsal femmes
    Faa’a bat Moorea     2 : 6-0
    – Futsal hommes
    Punaauia bat Rapa :     4-1
    – Beach soccer
    Mataiea A bat Tiki Tama A :             5-4
    – Football
    Mira bat Poumaka :     3-2

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete