Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Festival international de tatouage à Seattle – Makalio Folituu remporte le premier prix

jeudi 13 juillet 2017

festival international de tatouage

Makalio Folituu est ici en compagnie de Thérèse, une Tongienne, avec laquelle il a remporté le concours pour sa création. (© Photo : DR)


L’information a bien failli passer inaperçue et pourtant, dans le monde du tatouage polynésien, tous en parlent. En effet, un Polynésien, Makalio Folituu, 36 ans, a remporté le premier prix d’un festival international de tatouage dans la ville de Seattle, aux États-Unis.

Connu sous le nom de Northwest Tatau Festival, le festival se déroule tous les ans à la même période. Il rassemble les tatoueurs provenant essentiellement du triangle polynésien ou des Polynésiens qui résident aujourd’hui dans un pays étranger. L’événement, plus de 20 000 visiteurs en trois jours, s’est déroulé dans la grande salle du Greater Tacoma Convention and Trade Center.

“Une centaine de tatoueurs étaient présents et j’étais le seul à représenter le fenua. Au cours du festival, il y avait deux concours : catégorie hommes et catégorie femmes. Justement, j’ai gagné le premier prix dans la catégorie des femmes. J’ai tatoué le bras gauche d’une Tongienne, Thérèse, qui habite aux États-Unis. Le motif que j’ai utilisé est un mixte de culture tongienne et  wallisienne. Grâce à ce dessin, les membres du jury ont décidé de m’attribuer le premier prix dans la catégorie féminine”, explique Makalio Folituu.

 

 

festival international de tatouage

Le dessin qui a fait gagner Makalio Folituu est une réelle réussite. (© Photo : DR)

 

Le vainqueur participait pour la première fois de sa vie au Northwest Tatau de Seattle, mais ce n’est pas un novice. Il est toujours présent lors des festivals de tatouages organisés localement. Ses adversaires venaient de Hawaii, des îles Tonga, des îles Samoa, des États-Unis, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie. “Le festival se déroulait sur trois jours. Durant ce laps de temps, j’ai pu tatouer deux personnes. Deux grosses pièces comme on dit dans le jargon. C’est-à-dire les bras. Il faut compter une journée entière pour achever une grosse pièce. C’est le client qui choisit le motif et moi, j’exécute. J’ai dû acheter moi-même tout le matériel nécessaire, les organisateurs ne m’ont offert que le stand”, précise Makalio Folituu.

Makalio Folituu est né en Nouvelle-Calédonie, mais il a fait ses études au centre des métiers d’art à Mamao, où il est sorti en 1998.
Depuis 2012, il a ouvert sa boutique de tatouage, sur l’avenue prince Hinoi. Boutique connue des professionnels et des clients sous le nom de Tagaloa Tatoo. Tagaloa signifie Taaroa en wallisien.
De nombreux touristes de passage à Tahiti se font tatouer par lui, aussi bien des hommes que… des femmes.

 

De notre correspondant J.H.

1561
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete