Habillage fond de site

Fête de l’autonomie – Des feux, des jeux, de la musique et un défilé

vendredi 21 juin 2019

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a présenté le programme des festivités organisées le 29 juin. (© présidence)

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a présenté le programme des festivités organisées le 29 juin. (© présidence)

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a présenté, lors d’une conférence de presse, hier, le programme des festivités organisées le 29 juin, à l’occasion de la célébration de l’autonomie de la Polynésie française.

Le comité organisateur (Cofa) oeuvre depuis deux mois à la mise en place du défilé populaire du Hiva vaevae et des animations qui auront lieu avenue Pouvana’a a ‘O’opa ainsi que sur le front de mer de Papeete.

Les festivités débuteront, samedi après-midi, dès 14 h 30, avec le lever des couleurs, des hymnes et la remise d’insignes de l’Ordre de Tahiti Nui. Le fameux défilé du Hiva vaevae, tant attendu chaque année, est prévu pour 15 heures sur l’avenue Pouvana’a a ‘O’opa.

Le ministre Heremoana Maamaatuaiahutapu a également annoncé un programme festif et varié, pour tous les âges, en soirée. En effet, la place Vaiete, les jardins de Paofai et l’esplanade basse de To’ata seront animées jusqu’à 22 heures par des artistes locaux qui se produiront sur scène.

En outre, la place Tahua Autonomie accueillera des ateliers de maquillage artistique, des animations pour les enfants, avec notamment des clowns, des bouées gonflables et des trampolines. Les familles pourront aussi se détendre devant un film d’animation qui sera projeté de 18 à 20 heures dans les jardins de Paofai.

À 20 h15, il y aura également un feu d’artifice dans la rade de Papeete.

Le 29 juin 1984 est une date clef dans l’histoire du Pays. Celle-ci nous rappelle que la Polynésie française est dotée de l’autonomie et que, par conséquent, elle construit et maîtrise son destin, relève ses propres défis et affronte les épreuves aux côtés de la France. Ce statut particulier au sein de la République est matérialisé par notre hymne et notre drapeau polynésien, notre assemblée représentative et notre gouvernement.

 

LDT

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete