Habillage fond de site

La fête de l’orange est lancée à Punaauia

mardi 19 juin 2018

fête de l'orange

Le village des artisans de la commune de Punaauia a été ouvert hier par Marie-Rose Teuru, au Parc Varai. (Victor Le Boisselier)


Les premiers cueilleurs d’oranges ont rejoint le plateau de Tamanu. En parallèle, un village des artisans a ouvert ses portes, au Parc Varai. L’apothéose aura lieu ce week-end, pour la descente des cueilleurs.

La saison des oranges a débuté. Hier, les premiers cueilleurs d’oranges ont rejoint le plateau de Tamanu, à Punaauia. Au Parc Varai, à Outumaoro, d’autres acteurs de la vie locale leur rendent hommage toute la semaine.

Depuis hier et jusqu’à dimanche, douze artisans, quatre restaurants, six snacks et un salon de massage accueillent le public dans le cadre d’un village des artisans.

Des animations s’enchaîneront toue la semaine et particulièrement ce week-end, pour la descente des cueilleurs. Mais la star, ce sera bien l’orange. “Ce village c’est vraiment important pour réussir à honorer la fête de l’orange, estime Harua Monette. C’est un moyen pour les artisans de participer à leur manière à cette fête, qui concerne tout Punaauia.”

Sur place, chacun est unanime. Punaauia ne serait pas Punaauia sans la fête de l’orange. Vraie fierté locale, l’évènement a su rallier même les nouveaux habitants de la ville, comme Jonathan Vahapata.

“Je vis ici depuis huit ans. Très vite, après mon installation, un copain m’a envoyé porter les oranges.” Gérant d’un stand de restauration au village des artisans, il ne pourra monter dès cette semaine, mais promet de participer à la cueillette rapidement.

“Depuis ma première fois, j’y retourne tous les ans pour porter, cueillir, voir ma petite cabane…. Je monte parfois avec des touristes ou des amis.”

Marie-Rose Teuru, adjointe du maire de Punaauia en charge de la culture et de la vie associative, va plus loin. Elle voit en l’évènement, la possibilité d’exposer toute la vie locale.

 

 

Un défilé sur terre et en mer

 

“Avec ce salon, on partage, on montre le tissu associatif, notre culture…” Ciseau en main, l’élue inaugure le salon, sourire aux lèvres, après un hommage à l’artisanat. C’est la première fois que celui-ci se déroule au parc Varai. Et sûrement la dernière puisqu’il s’agit de l’endroit où sera construit prochainement le Tahitian Village.

Habituellement organisé à mairie, l’évènement a dû être délocalisé en raison de travaux.

“Il a fallu préparer ça en un mois. On a dû changer nos habitudes, mais on s’en est bien sorti”, juge Taia Hong, chef du service de la jeunesse et vie locale de la ville. Bien que moins visible pour les passants, le lieu offre d’autres possibilités à l’organisation.

Samedi, le traditionnel défilé rassemblera 1 500 personnes issues du tissu associatif local ou cueilleurs d’oranges. Il sera complété sur l’eau, où des bateaux défileront eux aussi. Mais ce n’est pas la seule nouveauté.

Aux concerts de Vaiana et du groupe Pepena, s’ajoutera également le concours “Anani Voice”, une première. “Ce sera une sorte de The Voice local. Les six candidats sont déjà en répétition”, complète Taia Hong, un peu déçu du faible nombre de participants.

Harua Monette déplore, elle, que “de nombreux artisans de la ville soient partis sur le site de Mamao”, plutôt que de venir au parc Vavai. Mais l’organisation compte bien sur les nombreux concours, courses, initiations et spectacles pour que cette fête de l’orange batte son plein.

 

Victor Le Boisselier

FÊTE DE L'ORANGE

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete