Habillage fond de site

Fête de la musique : l’âme et le cœur polynésiens à Paris

vendredi 22 juin 2018

2018-06-21 FETE MUSIQUE DELEGATION PARIS (4)Comme chaque 21 juin, le 28, boulevard Saint-Germain a vibré aux rythmes du fenua. Cette année, la Délégation de la Polynésie française à Paris avait souhaité mettre en avant les chants polyphoniques polynésiens, traditionnels et modernes. Au final, le spectacle de trois heures trente mêlant himene, ori Tahiti, percussions et ukulele aura conquis le public venu en nombre, dès 18 heures.

A l’issue de l’événement, la Déléguée Caroline Tang a chaleureusement remercié l’ensemble des artistes qui, par leurs prestations, ont promu la culture polynésienne : les Tamarii Maohi, la Chorale polynésienne, O Tahiti Nui, Vehine Ori Tahiti, l’AEPF Paris, Le Ballet Tahiti Marquises et Hotu Rau Ori, sans oublier Tea, l’enfant du Pacifique et Théo Sulpice qui ont assuré l’animation du spectacle.

Terai Natiki avait composé trois himene pour la délégation de la Polynésie française, spécialement pour cette Fête de la Musique, et a dirigé durant plusieurs mois les répétitions du groupe créé pour l’occasion, les Tamarii Maohi. Le baryton, Steeve Mai avait, chaque vendredi soir depuis octobre, à la Délégation, préparé ses élèves de la chorale polynésienne à l’événement.

Le spectacle auquel a notamment assisté la sénatrice, Lana Tetuanui, a débuté à 18 h 30, avec une émouvante interprétation polyphonique de l’hymne du Pays, par la chorale polynésienne, suivie des himene des Tamarii Maohi. Il s’est achevé à 22 heures par le traditionnel E mauruuru a vau chanté par les artistes et le public.

Auparavant, les spectateurs avaient pu assister aux performances des groupes de ori Tahiti, O Tahiti Nui et Hotu Rau Ori, tous deux distingués notamment au Heiva i Paris, et des troupes Vehine Ori Tahiti et AEPF Paris. Ils avaient aussi vibré en assistant aux prestations en solo des chanteuses, Pascale Garnier-Cowan et Vaheana Fernandez. Enfin, le public avait encouragé les élèves de ukulele, de to’ere et de danse polynésienne de Théo Sulpice, qui depuis plusieurs mois, s’étaient entraîné à la Délégation, pour la Fête de la Musique.

LDT

2018-06-21 FETE MUSIQUE DELEGATION PARIS (1) 2018-06-21 FETE MUSIQUE DELEGATION PARIS (2) 2018-06-21 FETE MUSIQUE DELEGATION PARIS (3) 2018-06-21 FETE MUSIQUE DELEGATION PARIS (5)

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete