Feux d’artifice : à utiliser avec prudence

lundi 29 décembre 2014

La nuit de la Saint- Sylvestre, passage de la nouvelle année, est l’occasion rendre la fête encore plus belle en utilisant des feux d’artifice. Pour autant, le matériel pyrotechnique nécessite, lors de son utilisation, quelques précautions.
Depuis la mi-décembre, Angelo vend des feux d’artifice sur le parking de l’ex-hôpital de Mamao. Il travaille pour le compte d’une société spécialisée dans la commercialisation et le tir de pièces pyrotechniques, dirigée par Jacques Gueritaine, à Arue.
Son entreprise se nomme Artifices Polynésie. Elle vend toutes sortes de feux d’artifice, mais donne aussi des conseils.
Il ne faut pas oublier que les feux d’artifice sont assimilables à des explosifs. Des accidents parfois graves sont régulièrement signalés.
Jacques Gueritaine est un professionnel du secteur, étant à la base artificier. Il possède une expérience conséquente : 35 ans de métier dans cet univers. Il s’est formé en métropole et a obtenu un diplôme à la norme dite C4T2 niveau 2. Tahiti ne compterait que deux artificiers possédant cette formation aux nouvelles normes de sécurité.
« Il faut que les gens qui achètent les feux d’artifice prennent le temps de lire le mode d’emploi. Ensuite, les gens sont responsables de ce qu’ils font”, dit-il.

Lire notre article dans La Dépêche de Tahiti de ce lundi 29 décembre ou au feuilletage numérique

 

 

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete