Fidji interdit les flagellations publiques dans les villages

lundi 15 juin 2015

Le gouvernement vient de s’engager à introduire de nouveaux textes pour rendre la flagellation publique interdite dans tout l’archipel.
Ce genre de punition a été introduit à l’époque coloniale pour permettre aux chefs de village de préserver leurs coutumes et leurs traditions. Mais depuis plusieurs années, ces vieilles lois sont utilisées comme un moyen de restreindre le droit des femmes dans certains villages reculés, comme l’explique la coordinatrice du Centre d’aide pour les femmes fidjiennes, Shamima Ali : « La plupart du temps, cela concerne les robes que les femmes portent, pas seulement à l’intérieur du village, mais aussi en-dehors du village. On a vu ça à plusieurs reprises ces derniers temps, il est vraiment question de contrôler le comportement et la manière de s’habiller des femmes. Il y a deux ans, selon des rapports qui nous sont parvenus de différentes régions, des jeunes filles ont dû se mettre en rang au centre du village, et si leurs cheveux étaient jugés trop longs, ils étaient coupés à la façon traditionnelle fidjienne. Il y avait aussi deux rapports faisant état de flagellation ; les filles étaient restées tard dehors, ou alors elles ne s’étaient pas comportées comme il fallait, et elles ont été punies avec un fouet traditionnel fait de fibres de coco. »
Grâce à l’intervention du Centre d’aide pour les femmes, ces lois ont été suspendues pendant deux ans, et elles sont aujourd’hui en passe d’être abrogées.
 
Radio Australia

MOOREA56 2015-06-17 21:28:00
Dommage ,c'était sympas,il fallait juste être du bon côté du bâton !!!!!!!
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete