Fidji se prépare à l’arrivée du cyclone Pam

    mardi 10 mars 2015

    Une dépression tropicale s’est transformée en cyclone de catégorie 2, il y a quelques heures, entre le Vanuatu et les îles Salomon. Selon les météorologistes, le cyclone Pam devrait encore s’intensifier et menacer directement Fidji en fin de semaine.

    Pour le moment, ce sont surtout les îles Salomon qui ont été touchées, avec de fortes pluies et une mer agitée, mais le pays n’a pas eu à subir de vents trop violents. Par mesure de précaution, tous les bateaux ont reçu l’ordre de rester au port au Vanuatu. Les liaisons maritimes sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
     
    Mais ce sont les îles Fidji qui sont les plus menacées par le cyclone Pam. Aujourd’hui catégorie 2, il pourrait se développer et devenir un cyclone de catégorie 5, comme l’explique Neville Koop, du service de météorologie fidjien Na Draki : « Il a le potentiel pour être un cyclone très puissant, mais ce n’est pas pour cela que ça va arriver, ça va dépendre de l’environnement. D’après ce que nous observons actuellement, je dirais que ce sera certainement un fort cyclone de catégorie 3 au moins, avec le potentiel d’être un cyclone de catégorie 4, voire 5. »
     
    Cela fait déjà plusieurs jours que les services météo de la région ont alerté les autorités, qui ont commencé à se préparer au pire. Le cyclone devrait atteindre les côtes fidjiennes mercredi, faisant peser une menace surtout sur la fin de la semaine. « On a le temps de se préparer, et j’ai pu constater que les autorités dominaient la situation. Heureusement, ça tombe pendant la semaine, il n’y a donc pas de problème de magasins fermés, les gens peuvent se préparer pour les prochains jours », explique Neville Koop.
     
    Le gouvernement a déjà averti la population, lui demandant notamment de ne pas se rendre en mer, cette semaine. Comme le rapporte Akapusi Tuifagalele, le directeur du Bureau national de gestion des catastrophes, les autorités se sont réunies dès dimanche pour établir un plan de secours. Akapusi Tuifagalele se montre confiant, pour lui, la population est prête : « Ce n’est pas la première fois qu’on est confronté à ce genre de situation. La population sait à quoi s’attendre, et sait quoi faire. On doit quand même continuer à les informer et les prévenir que ça peut être pire que la dernière fois, et qu’ils doivent donc bien se préparer. »
     
    Les autorités s’inquiètent toutefois des dégâts matériels que Pam pourrait occasionner dans l’archipel, alors que Fidji n’est pas totalement remis du passage du cyclone Evan, en décembre 2012. Le Bureau de gestion des catastrophes s’attend notamment à des dégâts sur les routes et les ponts.
     
    Plus à l’ouest, l’Australie se prépare aussi au passage de nouveaux cyclones, moins de trois semaines après Marcia. Ils devraient se former au large de l’Australie occidentale dans la nuit de mercredi à jeudi, et à l’extrême nord du Queensland, jeudi ou vendredi. Les autorités locales se disent très bien préparées.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete