Fifo – Antoine Laguerre, réalisateur de Raimana World : dans l’intimité des grands du surf

    jeudi 4 février 2016

    Le surf, ce n’est pas vraiment son truc, mais pourtant. Antoine Laguerre, anthropologue, cinéaste de formation et expert sur les îles de Hawaii, présente hors compétition Raimana World, un 53 minutes consacré au boss de Teahupo’o, un film qui est né alors qu’il en réalisait un sur… Kelly Slater, la légende.
    Avec plus de 25 documentaires à son actif, Antoine Laguerre se retrouve à Hawaii pour réaliser un documentaire sur l’extraterrestre (du surf). Il tourne une séquence sur Buttons Kaluhiokalani, une légende décédée en 2013, et croise là-bas Raimana Van Bastolaer, car la sœur de ce dernier n’est ni plus ni moins que la veuve du surfeur disparu. Antoine Laguerre fait la connaissance de Raimana et lui propose de parler de Kelly Slater.
    “Raimana me dit non et me précise que ce n’est pas à Hawaii qu’il donne des interviews, mais seulement à Tahiti”, explique le réalisateur. Revenu à Paris, il rappelle Raimana et trouve un billet d’avion le soir même dans sa boîte mail, avec un billet pour Tahiti pour quinze jours, puis termine son film sur Kelly Slater.
    “Je ne suis pas un sportif, le surf ne m’intéresse pas en tant que sport, le surf m’intéresse pour tout ce qu’il y a derrière”, explique-t-il.
    Malgré ses recherches, il restera neutre sur l’origine du surf. Tahitienne ou hawaiienne ? “Je ne me prononcerai pas et peu importe, cela est né de la même manière”, explique l’anthropologue, intarissable sur le sujet et les noms hawaiiens des planches de surf.
    Lors de son séjour à Tahiti, “Raimana me rend dingue”. “Il m’emmène dans le tube en jet-ski, fait le test de la pierre sous l’eau, bref, il me fait la totale”, se souvient Antoine Laguerre, des scènes qu’on retrouve avec d’autres dans Raimana World, qui permettent de comprendre le monde du “boss”. Antoine Laguerre revient à Tahiti une seconde fois et fait au final son film sur Raimana tout seul, avec l’appui d’Air Tahiti Nui. “On peut dire que c’est mon producteur”, reconnaît le réalisateur.

    Entre tournage de Point Break et surf camp

    Antoine Laguerre réussit l’exploit de faire un film sur Raimana, sans que celui-ci ne réponde à aucune question à l’écran. “Ce n’est pas un exploit. Il n’aime pas parler de lui, il était d’accord, puis un peu moins. La porte était toujours ouverte mais pourquoi, après tout, le faire parler s’il n’aime pas cela ? La production me l’a un peu reproché, en France, mais au final, je trouve cela super. Raimana te pousse dans tes retranchements, en gentillesse.”
    Tout comme les deux héros du nouveau Point Break, sur les écrans du fenua demain, Antoine Laguerre a appris à surfer grâce à Raimana, avec cinq caméras autour de lui et des superbes mannequins, un souvenir mémorable – on l’imagine – pour le réalisateur. Et la pression était pourtant énorme lors de toute la longue séquence qui se déroule lors du tournage du blockbuster hollywoodien. “Edgar Ramirez, c’était lui le boss sur le tournage (il joue Bodhi dans la nouvelle version de Point Break, NDLR), on ne lui refuse rien”, explique Antoine Laguerre, qui n’a pas eu la tâche facile pourtant, avec la pression des studios américains qui ne souhaitaient pas qu’il tourne trop de séquences autour du film.
    “J’avais des mails qui venaient de partout, le bras de fer a été costaud et a duré longtemps, mais le côté Point Break ne m’intéressait pas, je voulais filmer plutôt le côté surf camp.”
    Et du coup, pour Raimana World, Antoine “squatte” chez Raimana, dort dans la même chambre que Laird Hamilton, le surfeur de gros (tubes), et partage la vie de tout un monde, celui du surf en général et de Raimana en particulier. Et tout cela est précisément retranscrit dans le film, ce qui en fait un prétendant sérieux pour le prix du public. “Je suis resté sur ma ligne, le cinéma-vérité, et on retrouve bien ce qu’il se passe chez Raimana”, avoue Antoine, qui reconnaît avoir fait “plus qu’un film”. Et qu’en pense l’intéressé ? “Il a adoré, c’est mon prix du public”, a confié le réalisateur.

    C.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete