Fifo – Qui remportera le grand prix et le prix du public cette année ?

    jeudi 4 février 2016

    Mercredi, le Fifo a pris sa vitesse de croisière et n’a pas manqué d’attirer le public qui a, comme à son habitude, pris d’assaut les salles de la Maison de la culture, mais a aussi pu s’entretenir avec Antoine Laguerre, le réalisateur de Raimana World, lors d’une rencontre sur le paepae en fin de matinée. Nous l’avons rencontré auparavant afin de nous parler de son film, un des coups de cœur de la rédaction, hors compétition. Et cette dernière va bon train.
    Le jury, emmené par Abderrahmane Sissako , qui a séduit le public avec son Timbuktu lundi soir, aura la lourde tâche de décerner son grand prix ainsi qu’un certain nombre de prix spéciaux parmi onze prétendants. Un film (ou un sujet) polynésien emportera-t-il la “palme”, alias le “grand prix”, cette année ?
    Seuls Aux armes Tahitiens et Tupaia peuvent prétendre à ce titre et ne manquent, ni l’un ni l’autre, d’atouts pour remporter un prix, le dernier étant Aux enfants de la bombe, grand prix 2013. Face à eux, le choix du jury pourrait se porter sur Une équipe de rêve (Angleterre) ou Putuparri and the Rainmakers , deux films qui nous ont marqués. À défaut de grand prix, ces quatre films pourraient se voir attribuer un prix spécial.
    Leurs atouts nombreux pourraient également séduire le public qui peut décerner son prix dans cette liste de onze mais aussi dans les 18 films sélectionnés hors compétition, ainsi que les huit courts-métrages estampillés Pacific Islands, soit un choix unique et cornélien entre 37 documentaires. À la lecture des prix du public décernés depuis le début du Fifo, force est de constater que souvent, un film polynésien l’emporte (sept sur douze), laissant ainsi toutes ses chances aux documentaires sur Gabilou (Humanahum) ou Raimana (Raimana World), mais aussi au très beau Te Mana o te moana avec notre pirogue Faafaite et ses sister ships.
    À moins que l’un des 18 000 mérous du Mystère mérou vienne, des profondeurs, chahuter le classement final.
    Quoi qu’il en soit, il vous reste aujourd’hui et demain (14 heures) pour choisir votre documentaire préféré. Alors qui succédera à Tender (grand prix) et Kumu Hina (prix du public) ? Réponse demain soir, à 19 h 30.

    Christophe Cozette

    Tous nos articles et les informations pratiques sur le Fifo en cliquant ici

    Les 12 grands prix

    2015 : Tender, Australie
    2014 : Nickel, le trésor des Kanak, Nouvelle-Calédonie
    2013 : Aux enfants de la bombe, France – Polynésie française
    2012 : Murundak, Songs of Freedom, Australie
    2011 : Contact, Australie
    2010 : Te Henua e Noho, There Once Was an Island,
    Nouvelle-Zélande
    2009 : An Island Calling, Nouvelle-Zélande
    2008 : Horo’a, le don, Polynésie française
    2007 : Made in Taiwan, Nouvelle-Zélande (également prix du public)
    2006 : Breaking Bows and Arrows, Nouvelle-Zélande
    2005 : Devenir un homme en Mélanésie, France
    2004 : Mahu, l’efféminé, Polynésie française

    Les 12 prix du public

    2015 : Kumu Hina (également 2e prix spécial du jury)
    2014 : Ananahi, demain, France
    2013 : Scarlet Road, Australie
    2012 : Pouvanaa, l’élu du peuple, Polynésie française
    2011 : Lucien Kimitete, un homme de la Terre des Hommes, France
    2010 : Terre natale, retour à Rurutu, Polynésie française
    2009 : Marquisien, mon frère, Polynésie française
    2008 : Les derniers traqueurs australiens, Australie
    2007 : Made in Taiwan, Nouvelle-Zélande (également
    grand prix)
    2006 : Le septième ciel des requins gris, Polynésie française
    2005 : La force de Popo, Polynésie française
    2004 : Tjibaou, la parole assassinée, Nouvelle-Calédonie

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete