La fin du conflit entre la commune et les kiteurs

    mardi 7 mars 2017

    Moorea kiters fin conflit

    Evans Haumani et Raymond Yeddou lors de la signature de l’arrêté en présence des kiteurs, d’élus communaux, agents de l’État et de la Commune. (© J Rey/LDT)


    Le conflit qui opposait la commune aux kiteurs n’est plus, depuis hier 10 heures, qu’un mauvais souvenir. En présence de Raymond Yeddou, chef de subdivisions administratives des Îles du Vent (et Îles Sous-le-Vent) Evans Haumani, maire de Moorea, a finalisé et signé l’arrêt de réglementation de la pratique du kitesurf. Le document, qui a reçu un avis favorable de l’association Kitesurf, est applicable depuis hier matin. S’en suivra une campagne d’information auprès des pratiquants et des hôteliers.

     

    La surprise, puis la satisfaction, étaient bien visibles sur le visage des deux représentants de l’association Moorea Kitesurf, à savoir Vatea Quesnot, le président, et Franck Vetier, présents hier matin à la mairie de Teavaro pour la réunion d’information et de conciliation en présence du maire Evans Haumani, du représentant de l’État Raymond Yeddou et de deux élues, Gloria Trafton et Hinano Ienfa. Lors de cette troisième rencontre les choses sont allées très vite. Après une entrée en matière de l’administrateur des Îles du Vent qui a remercié l’autorité communale d’avoir permis ces rencontres et cette réflexion qui allait dans le sens de la négociation, de l’apaisement et du dialogue, ce dernier a en effet annoncé que la commune était dans la possibilité de présenter un document qui devrait régler définitivement la pratique officielle et réglementaire du kitesurf sur le lagon de Moorea.

    Depuis juin 2015, les relations, déjà difficile entre les deux parties, commune et kiteurs, s’étaient en effet, particulièrement dégradées suite à une interdiction de la pratique sur les trois zones principales, Tiahura, Ta’ahiamanu et Temae. On le sait, l’affaire a été traduite en justice qui, un an plus tard, avait prononcé l’annulation de l’arrêté du maire. Bien que la commune ait fait appel de cette décision, des rencontres entre la commune et l’association des kiteurs ont été programmées, à la demande de l’administrateur des Îles du Vent qui cherché que à trouver une solution à l’amiable entre les deux parties.

    Les rencontres ont eu lieu en septembre et en décembre, les tensions s’étaient apaisées et le dialogue s’était instauré entre l’État, la Commune et les kiteurs, aujourd’hui satisfaits d’être arrivés à la finalisation du projet de réglementation. Comme l’a souligné de maire de Moorea : “Il est important maintenant que tout le monde respecte cette réglementation. Une campagne d’information sera lancée avec l’aide de tous les supports, par l’installation d’une signalétique, y compris par des visites sur le terrain, d’agents municipaux et représentant de l’association des kiteurs.”

    Cette réglementation a pris effet hier matin, 10 heures, elle concerne la zone très demandée de Tiahura où une zone de décollage sécurisée avait déjà été établie par les kiteurs. Celle-ci est désormais officialisée par cet arrêté, qui prévoit d’autre part, de nombreuses clauses telles qu’une zone de décollage (à 30 m du rivage), une zone tampon interdite aux baigneurs et aux kiteurs, une zone réservée à l’école et à l’apprentissage, un système de balisage avec une interdiction de la pratique du kitesurf sur une largeur de 30 m en partant du rivage, réservée aux baigneurs. Tout décollage devant se faire au-delà des 30 m.

    Cette réglementation a fait l’unanimité.À la satisfaction de tous les partis concernés, elle devrait permettre la pratique de ce sport en toute sécurité et en toute légalité. Il reviendra maintenant aux kiteurs de la respecter ; dans le cas contraire, ce sera la sanction. De ce fait, l’appel de la décision de justice ordonnée par la commune a été retiré.

     

    De notre correspondant
    Jeannot Rey

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete