Habillage fond de site

Une flashmob de ’ori Tahiti à Papeete et en Europe

mardi 20 juin 2017

Une flashmob de ’ori Tahiti est organisée le 1er juillet, à Papeete, et dans de nombreuses villes  de l’Hexagone et d’Europe. Pour apprendre la chorégraphie, rendez-vous sur la page Facebook  de l’événement. (© DR)

Une flashmob de ’ori Tahiti est organisée le 1er juillet, à Papeete, et dans de nombreuses villes de l’Hexagone et d’Europe. Pour apprendre la chorégraphie, rendez-vous sur la page Facebook de l’événement. (© DR)

La place Vaiete, à Papeete, sera le théâtre d’une flashmob de ’ori Tahiti, samedi 1er juillet, à 11 heures. Tahiti entre ainsi dans la boucle d’un événement lancé depuis l’Hexagone. L’an passé, une première édition avait réuni 500 personnes en France et en Espagne. Pour cette édition 2017, la chorégraphe Mareva Bouchaux, fondatrice de l’école Reva i Tahiti, qui enseigne le ’ori Tahiti dans le sud de la France, se charge de l’organisation de cet événement. Et elle a vu les choses en grand, puisque 27 villes européennes et russes y participeront.

Pourquoi organiser une flashmob aux couleurs du fenua ? L’idée vient d’Aurore Legrain, originaire du fenua et fondatrice de l’association Hoa no Tahiti (Amis de Tahiti) fondée en 2009, dans le but de diffuser la culture des îles du Pacifique auprès du grand public et de fédérer les danseurs de la France entière, et au-delà. Des dizaines de danseurs et danseuses de ’ori Tahiti se réuniront donc le 1er juillet sur des places publiques à Paris, Bordeaux, Toulon, Strasbourg, Rennes, mais aussi Berlin, Madrid ou encore Barcelone… pour une petite démonstration sur le morceau Hia’ai e hani interprété par Raumata, une talentueuse jeune fille de 11 ans. Pour participer, une seule condition : porter un pareu rouge. 

Le challenge, cette année, pour Mareva Bouchaux, chorégraphe et participante au Heiva i Tahiti 2017 avec la troupe de Makau Foster, est de faire participer Papeete à l’événement. Elle lance un appel à tous les amateurs de ’ori Tahiti pour venir aux répétitions de la flashmob au parc Paofai les 23, 24 et 30 juin. Une première réunion des danseurs volontaires s’est déjà tenue vendredi dernier.

L’objectif est que “Papeete montre son soutien aux écoles françaises”, espère Mareva Bouchaux. “Nous manquons de formateurs en France pour le ’ori Tahiti, nous espérons ainsi ouvrir l’accès à la formation qui est aujourd’hui difficile. Nous créerons un montage vidéo de toutes les villes participantes en espérant faire le buzz et montrer notre implication dans la diffusion de la culture.”

Les aficionados sont invités à apprendre la chorégraphie mise en ligne sur la page Facebook de l’événement : Flashmob Ori Tahiti 2017.

 

P.L.

 

 

624
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete