Flosse menace Laurey et Tetuanui d’exclusion du parti

    vendredi 27 mars 2015

    Nouveau rebondissement dans le feuilleton politique qui se joue actuellement au Tahoera’a. Depuis la confirmation de la candidature du ticket Nuihau Laurey-Lana Tetuanui, présentée comme « la candidature des maires », aux élections sénatoriales du 3 mai, le président du Tahoera’a, Gaston Flosse, ne décolère pas. Il y a une semaine, le parti orange se fendait d’un encart publicitaire dans nos colonnes rappelant que « le Tahoera’a huiraatira confirme que le grand conseil, réuni le 10 février 2015, a officiellement désigné ses candidats aux élections sénatoriales. Il s’agit de Teura Iriti et Vincent Dubois (…). Ces candidats sont les seuls à pouvoir représenter le Tahoera’a huiraatira aux élections sénatoriales. Aucun autre candidat n’est autorisé à se réclamer d’une quelconque investiture du Tahoera’a. » Un communiqué signé de la main même du président Flosse.

    Depuis la pseudo réunion de retrouvailles du parti en février, les choses vont de mal en pis au sein d’une structure politique que l’octogénaire, qui a passé une bonne partie de la semaine au tribunal, dirige d’une main de fer depuis sa création. Cette semaine, les crispations autour du parti se sont déplacées jusque dans les conseils municipaux où une réelle bagarre de chiffonnier s’est déroulée, par exemple à Moorea lors de la désignation des délégués pour les sénatoriales.

    Hier, un nouvel épisode s’est joué dans les bureaux des élus. Un émissaire de Gaston Flosse est allé à la rencontre du vice-président Nuihau Laurey. Il a expressément demandé à ce dernier d’annoncer son retrait de la course aux sénatoriales, ainsi que celui de Lana Tetuanui. Une demande qui, si elle n’est pas suivie d’effet dans les trois jours, provoquera la mise en place d’une procédure d’exclusion du parti.

    De sources proches des deux candidats de Fritch, cette nouvelle décision du président du parti pourrait faire voler en éclat le restant de vernis qui recouvre encore le Tahoera’a. Si une telle procédure devait être engagée, d’autres élus et membres du parti seraient alors prêts, eux aussi, à demander l’exclusion ou à rendre leurs cartes du mouvement. Une catastrophe pour le parti orange qui n’en est pas à sa première vague de départs (2004 et 2007), tous provoqués par des désaccords avec le leader du mouvement quant à ses choix politiques.

    Avant même l’élection sénatoriale, les élus se retrouveront lors de la séance d’ouverture de la session administrative de l’assemblée de la Polynésie française le jeudi 9 avril. Une session qui s’ouvrira par les discours du président de l’assemblée, Marcel Tuihani, et par celui du président du Pays, Édouard Fritch. Une ouverture qui verra aussi le bureau de l’assemblée ainsi que les commissions législatives être revotés. Dans un tel contexte, cette séance pourrait signifier la fin du groupe Tahoera’a, sous cette forme, à l’assemblée.

     

    Bertrand Prévost

    warrior 2015-04-03 11:07:00
    Une nouvelle ère vient de s''ouvrir dans notre paysage politique ! Fritch s''affirme comme étant le vrai Président du Pays et non Flosse!
    Et c''est aujourd''hui que les grands électeurs doivent se positionner clairement et adhérer vers le sillage d''Edoua
    lebororo 2015-03-28 02:18:00
    La m.erde continue...
    tuterai 58 2015-03-27 13:53:00
    Apres la manière hypocrite mais douce de la dernière rencontre il utilise la menace,et oui pauley tu n'es plus sur que ton poulain dubois et ta pouliche teura repasseront,mais sache que l'etre humain est nait libre de penser,d'agir et de dire ce qu'il veut dans la limite de la loi,sache également que lauray et tetuanui coureront en in dépendant et non sous la banière tahoeraa et cela tu ne pourras pas les en empécher,nous sommes en pays démocratique si tu t'en rappelles?
    Pito 2015-03-27 12:02:00
    Il faut continuer, tous les élus qui sont derriere Édouard Fritsch doivent le faire savoir très clairement. Les grands électeurs du Tahoera'a doivent aussi démontrer par leur vote leur attachement au président. Une page doit se tourner et c'est maintenant qu'il faut le faire.
    LEPETANT 2015-03-27 09:13:00
    Preuve, s'il en était encore besoin, que la capacité de nuisance du Vieux est intacte.
    Vu son âge canonique, je lui tire mon chapeau.
    J'espère qu'il vivra encore une bonne dizaine d'années, afin de continuer à nous amuser par ses pitreries.
    MANUPATIA 2015-03-27 07:56:00
    Les meilleurs télénovélas ont toujours été réalisées par les pays d'Amérique du sud...
    Si les oranges continuent comme ça, ils augmenteront nos chances pour la relance d'emploi ici en Polynésie...
    Qui sait peut-être qu'à plus grande échelle, on pourra concurrencer HOLLYWOOD:
    -film d'action( tournage tous les week-end autour de la cathédrale)
    -film de comédie (tournage tous les jours à l'assemblée de Polynésie Française)
    -film de science-fiction (tournage toujours à l'APF autour des emplois fictifs)
    -En BONUS : des télénovélas (dans le parti Orange)

    LIFE IS BETTER IN TAHITI
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete