Habillage fond de site

Foot (OFC League) – Tefana rate son entrée face à Auckland

lundi 10 avril 2017

tefana auckland

À l’image de Temarii Tinorua, les joueurs de Tefana ont tout donné mais ils sont tombés sur des adversaires plus expérimentés dans la gestion des matches de haut niveau. (Photo OFC : Massimo Colombani)

La demi-finale aller de la Ligue des Champions d’Océanie entre Tefana et Auckland a dans l’ensemble été équilibrée samedi soir au stade Pater. Mais ce sont bien les Néo-Zélandais qui ont fait preuve d’une plus grande maitrise et de réalisme pour s’imposer 2-0.

La Ligue des Champions océaniens 2017 est en passe de proposer la même finale qu’en 2016, à savoir un affrontement 100% néo-zélandais.

Battu 2-0 à domicile samedi par Auckland, Tefana semble avoir hypothéqué ses chances de jouer la finale même si l’entraîneur Sébastien Labayen a souligné qu’il y croyait encore. Dans l’autre demi-finale disputée vendredi soir à Nouméa, les Calédoniens de Magenta ont fait mieux que les Tahitiens en tenant Wellington en échec

(2-2), mais c’est néanmoins l’équipe de la capitale néo-zélandaise qui est en position de force avant le match retour qu’elle accueillera à domicile.

Tefana n’a pas démérité en faisant jeu égal avec Auckland dans l’occupation territoriale et dans la possession du ballon tout au long de la partie.

Si les Tahitiens ont eu du mal à rentrer dans le match, Auckland imposant d’entrée un rythme élevé et mettant le pied sur le ballon, ils ont par la suite rééquilibrés les débats, les deux équipes ayant à tour de rôle des temps forts au cours de la première période. Tefana avait pourtant rapidement connu un coup dur.

Taumihau Tiatia bien qu’handicapé par une gêne au genou avant le match, avait quand même entamé la rencontre, mais il devait sortir dès la 8e minute remplacé par Jonathan Tehau. Cela ne semblait pas trop perturber la formation de Faa’a qui est montée en régime tout au long de la première période. Ce sont toutefois les Néo-Zélandais qui se sont créés l’essentiel des occasions, mais ils sont tombés sur un très bon Stevens Hiriga.

 

Une politique qui a ses limite

 

Le portier de Tefana devait néanmoins s’incliner quasiment dès la reprise. Sur un long centre, Hiriga repoussait une tête de Howieson, mais ce dernier poursuivait son action et reprenait de près pour ouvrir le score (1-0). Après une petite période de flottement, Tefana remettait de l’ordre dans son jeu et bousculait Auckland.

La formation kiwi semblait toutefois surtout vouloir gérer son avantage, procédant principalement en contre. Et sur l’un d’eux, Auckland doublait la mise (2-0) par Clayton Lewis (75e). Les Tahitiens auront le mérite de ne pas baisser les bras dans le dernier quart d’heure, mais ils ne parviendront pas vraiment à mettre Auckland en danger.

Il reste certes le math retour, mais il apparaît probable que Tefana échoue en demi-finale face à Auckland pour la deuxième année consécutive.

Comme les deux autres demi-finalistes, Magenta et Wellington, Auckland s’est renforcée pour la Ligue des Champions d’Océanie. Tefana, et c’est louable, s’appuie sur son effectif habituel, voulant aller au bout de sa logique de club formateur et permettre à ses meilleurs éléments de jouer des matches de haut niveau. Mais il semblerait que cette politique ait ses limites pour espérer gagner la Ligue des Champions océaniens dont on rappellera qu’elle est très lucrative (1 million de dollars US pour le vainqueur).

Souhaitons que le match retour à Auckland samedi prochain démente nos propos, mais franchement, on n’y croit pas vraiment. 

 

Patrice Bastian       

 

Capture d’écran 2017-04-10 à 08.53.13 Capture d’écran 2017-04-10 à 08.53.27 Capture d’écran 2017-04-10 à 08.53.34

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete