FOOTBALL – Après la Coupe de France, Dragon doit se ressaisir

    vendredi 18 novembre 2016

    dragon vénus

    La dernière rencontre entre Vénus et Dragon a eu lieu le 18 mars 2016 à l’occasion de la finale de la Coupe de Tahiti Nui (victoire de Dragon 3-2). (© archives sports)

     

     

    Après la correction reçue à Avranches samedi (0-9) dans le cadre du quatrième tour de la Coupe de France, l’AS Dragon dispute demain soir à Mahina l’affiche de la huitième journée de Ligue 1 contre Vénus. Les joueurs de Titioro peinent à récupérer, nous explique l’entraîneur de Dragon Timiona Asen.

     

    Comment va le groupe après la défaite à Avranches ?
    C’est une belle expérience que nous avons vécue. Mais il n’y a pas photo, notre niveau est vraiment très bas par rapport à une équipe de National. Ce ne sont que des professionnels. J’ai discuté la veille du match avec l’entraîneur normand. Nous on fait huit heures de travail et on va s’entraîner le soir. Eux, ils s’entraînent le matin, le midi et le soir. En plus, ils avait aligné sept anciens joueurs de Ligue 1 !

     

    Qu’avais-tu fixé comme objectif à ton équipe ?
    L’objectif était de limiter les dégâts. Avec le froid et la pluie, chez eux, dans leur pays, c’était difficile pour nous. On faisait trois passes et on perdait tout de suite le ballon. Eux ils faisaient au moins dix passes, même plus. Le gardien était capable de trouver l’attaquant. Le ballon circulait beaucoup, on courait derrière et eux n’avaient pas de déchet. J’ai essayé de dire aux garçons de ne pas lâcher, de perdre le moins possible de balles. Il y a une leçon : nous avons encore beaucoup à apprendre, mais il ne faut pas qu’on reste seulement à Tahiti. On est limité ici, donc j’ai demandé au coach à Avranches si on pouvait échanger.

     

    Penses-tu que tes joueurs ont appris quelque chose de ce match ?
    Je leur ai posé la question. Ils m’ont dit : coach, ça va vite ! C’est précis. Les appels dans les couloirs sont vraiment dans les couloirs. C’est vraiment professionnel.

     

    Tes joueurs sont-ils contents de rentrer et de retrouver la L1 ?
    J’avais demandé un report de ce match-là, parce que je sais que ce sera difficile pour nous. La fédération n’a pas accepté, tant pis. On est arrivé lundi soir. On s’est entraîné mardi, mercredi et vendredi. J’ai dit à mes joueurs que le plus important est d’aller gagner à Vénus.

     

    Ça va être dur. Vénus est en forme…
    Je verrai vendredi l’état d’esprit des joueurs. Et si ils ont récupéré ou pas. Parce que encore mercredi, j’ai senti que le groupe n’avait pas trop récupéré, moralement surtout. Sans parler du changement de climat, du décalage horaire. Je les secoue un peu pour qu’on ne tombe pas dans le piège, pour ne pas regretter.

     

    Ton groupe est-il au complet ?
    J’ai deux joueurs, René Maruoi et Hubert Tauha, qui se sont blessés sur un terrain synthétique d’entraînement à Clairefontaine. Pour samedi, on sait que c’est toujours difficile de jouer à Mahina. J’ai dit quand même aux garçons qu’on y va pour gagner le match.

     

    Propos recueillis par Benoît Buquet

     

    timiona asen

    Timiona Asen, le coach de Dragon. (© archives sports)

     

    capture-decran-2016-11-18-a-07-58-38 capture-decran-2016-11-18-a-07-58-45

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete