Habillage fond de site

Football – Bonne entrée des Toa Aito contre Salomon

mercredi 9 novembre 2016

aito tahiti foot

La sélection tahitienne a largement mérité son succès contre les Salomon, notamment en produisant une grosse deuxième mi-temps. (© Patrice Bastian)

 

Les éliminatoires de la zone Océanie du Mondial 2018 en Russie ont débuté lundi soir au stade Pater. La sélection tahitienne a bien entamé son parcours dans le groupe B en battant (1-0) Salomon. Les Toa Aito disputeront leur deuxième match samedi à Honiara devant le chaud public solomonais.

 

 

Le stade Pater était bien garni lundi pour les débuts de la sélection tahitienne dans les éliminatoires océanien de la Coupe du monde 2018 qui sera organisée par la Russie. Et les supporters tahitiens n’ont pas eu à regretter leur déplacement, car les Toa Aito ont fait belle impression et nettement mérité leur succès qui aurait même dû être plus large. Pourtant, Ludovic Graugnard, l’entraîneur de la sélection tahitienne, avait été obligé de composer avec plusieurs absences pour raisons diverses (Rainui Aroita, Fred Tissot, Tamatoa Tetauira et certains Tiki Toa), ce qui l’a notamment obligé à bâtir une charnière centrale défensive inédite avec Matatia Paama et Jonathan Tehau. Mais Salomon était également handicapé par l’absence de ses deux meilleurs joueurs, Benjamin Totori et Micah Lea’alafa.

Les Tahitiens affichaient immédiatement leurs ambitions au coup d’envoi de l’arbitre calédonien Mederic Lacour en prenant le jeu à leur compte. Et ils auraient pu rapidement se mettre encore un peu plus en confiance en se procurant trois grosses occasions dont une énorme à la 7e minute lorsque Teaonui Tehau se présentait seul devant Philipp Mango, le portier solomonais, mais l’attaquant de Vénus tirait à côté. Les ‘’Bonitos’’, très prudents en début de rencontre, commençaient à appuyer un peu plus leurs actions après le premier quart d’heure, mais les Tahitiens restaient dominateurs dans l’occupation du terrain. Ils ne parvenaient toutefois plus à se créer des occasions, abusant souvent de longs ballons en profondeur bien maitrisés par la défense solomonaise. Il faut souligner que le terrain très médiocre ne facilitait pas non plus le jeu à terre.

 

Une très grosse deuxième mi-temps

 

Une seule frayeur pour les Toa Aito en première période lorsque Joses Nawo partait au but à la 36e minute, mais Mikael Roche s’interposait avec brio. Malgré ses efforts, la sélection tahitienne regagnait les vestiaires au repos sur un score vierge.

Les Toa Aito entamaient la deuxième période pied au plancher et variaient enfin leur jeu en passant par les côtés. La défense solomonaise parait souvent au plus pressé, mais sur un contre, Atkin Kaua était tout près d’ouvrir le score à la 49e minute sur une frappe lointaine qui lobait Roche mais qui était repoussée par la transversale. Trois minutes après cette grosse frayeur, Tahiti bénéficiait d’un coup-franc sur la droite de la surface solomonaise. C’est le gaucher Tauhiti Keck qui se chargeait de le tirer, sa frappe croisée finissant au fond des filets de Philipp Mango surpris par a trajectoire plongeante du ballon (1-0). Loin de se contenter de ce but d’avance, les Tahitiens continuaient à jouer vers l’avant et à se produire des occasions. Il n’a manqué qu’un peu plus de réussite et de précision pour que le score prenne de l’ampleur en faveur des locaux. Dans le dernier quart d’heure, Ludovic Graugnard procédait à des changements (entrées de Steevy Chong Hue, Tunoa Tevaearai et Ricky Aitamai), mais cela ne perturbait pas le collectif de la sélection tahitienne toujours dominatrice. Les Solomonais ont bien tenté de réagir en toute fin de match, mais la défense tahitienne était solide même si Mikael Roche a quand même tremblé à une ou deux reprises sur des frappes qui ont raté le cadre de peu.  

L’essentiel était acquis avec un succès étroit, mais précieux pour la suite des éliminatoires. Même si la sélection tahitienne, qui s’embarque aujourd’hui à destination des Salomon, devra faire sans Jonathan et Alvin Tehau, deux joueurs de base, samedi pour son deuxième match du groupe B, il y a lieu de rester optimiste tant les Toa Aito ont séduit lundi soir à Pater. 

Patrice Bastian          

 

 

capture-decran-2016-11-09-a-08-40-42

 

capture-decran-2016-11-09-a-08-40-53

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete