Habillage fond de site

Football – les féminines tâtent le ballon rond

mardi 3 octobre 2017

foot féminin

Il y a du potentiel pour faire rebondir le football féminin local. (© Patrice Bastian/LDT)


Le centre technique de Pirae a accueilli samedi le premier rendez-vous “Live Your Goals” de la saison 2017/2018. Le concept, réservé aux toutes jeunes filles, a été initié par la Fifa en 2011 pour développer le football féminin. Il a été mis en pratique au fenua par la Fédération tahitienne de football en 2015.

Le “Live Your Goals” s’impose comme l’une des actions destinées à relancer le football féminin tahitien qui a connu un long creux de la vague après avoir pourtant vécu de belles heures dans les années 2000.

Le “Live Your Goals” de samedi a proposé un éventail d’âge plus large que les précédents qui regroupaient des jeunes filles de 6 à 12 ans. Cette saison, l’opération est ouverte aux intéressées de 5 à 13 ans et ce choix est apparu judicieux puisque l’on a constaté la présence de nombreuses filles âgées de 5 à 6 ans.

Stéphanie Spielman, qui a pris en charge le développement du football féminin local depuis un an, sait l’ampleur de la tâche qui l’attend pour redonner du crédit au football tahitien à l’international.

Mais elle semble déjà satisfaite de l’évolution de la situation depuis quelques mois et de la réelle volonté de la FTF et du monde du football local de la soutenir : “L’objectif du regroupement d’aujourd’hui est d’intéresser au football des jeunes filles qui ne sont pas forcément licenciées. Et c’est notamment le cas pour les plus jeunes et la finalité, c’est de les amener à intégrer des clubs. Depuis un an, on est quasiment reparti de zéro mais on a dû rapidement s’atteler à la tâche car on a dû bâtir une sélection U17 en vue des éliminatoires de la Coupe du monde qui ont eu lieu à Samoa au mois de juillet. Ce fut une bonne base de travail et on va s’efforcer cette saison d’étoffer les rangs du football féminin local et de le faire progresser en qualité. La prochaine échéance internationale se déroulera en décembre 2018 avec la Nation Cup pour les seniors. Je vais donc superviser les joueuses tout au long des championnats pour dégager un groupe et prendre du temps pour le préparer en vue de la Nation Cup.”

 

Des championnats consistants

 

La chef de projet de la FTF peut s’appuyer sur une équipe étoffée pour mettre en place ses actions avec le soutien d’éducateurs et d’éducatrices qui semblent particulièrement motivés.

Outre les plateaux “Live Your Goals”, la saison 2017/2018 va être animé par les championnats qui vont démarrer fin octobre avec beaucoup plus de clubs que la saison dernière.

L’exercice seniors devrait mettre en scène huit ou neuf équipes et celui des U23 de sept à huit équipes. À noter que les clubs jouent le jeu car ils sont de plus à ouvrir une section féminine.

Il faudra du temps pour que le foot féminin local parvienne à un niveau qui lui permette d’être concurrentiel sur la scène océanienne voire au-delà.

Le parcours difficile des Tahitiennes aux Samoa l’a confirmé. À souligner toutefois que les Tahitiennes avaient terminé leur parcours à Apia avec une défaite (2-1) honorable contre la Nouvelle-Calédonie.

Cela a conforté Stéphanie Spielman dans son sentiment qu’il y a du potentiel localement chez les dames en matière de football.

 

Patrice Bastian

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete