Football – La revanche argentine

mardi 26 mai 2015

Battue 3-1 un peu à la surprise générale lors de la première rencontre jeudi soir à Pater, la sélection U20 argentine a pris une éclatante revanche dimanche soir, mettant les Toa Aito sous l’éteignoir.

La sélection senior de Tahiti n’a pas pesé bien lourd, dimanche soir au stade Pater, face à des jeunes argentins très vexés de leur défaite lors du match initial trois jours plus tôt. Ces derniers ne se sont même pas entraînés durant ce laps de temps, préférant mettre l’accent sur la récupération et sur un peu de tourisme avec une petite visite de Moorea. Et visiblement ce fut la bonne formule, puisque c’est bien plus frais qu’ils ont attaqué ce second match avant leur départ pour la Nouvelle-Zélande où ils vont participer à la coupe du monde U20, dont ils sont d’ailleurs les favoris.
Pour la sélection de Tahiti, cette rencontre revêtait aussi une grande importance puisque les échéances internationales ne seront pas nombreuses avant la participation, en mai 2016, à la Coupe des nations où les Aito Arii comptent bien rééditer l’exploit de 2012. Les Néo-Calédoniens devraient venir en fin d’année et les U20 chiliens en avril- mai 2016.
Si les Argentins allaient être une nouvelle fois ultra dominateurs, encore plus que jeudi, ils se sont pourtant heurtés à une équipe de Tahiti bien en place défensivement et exerçant un pressing haut. La tactique était payante même si la star argentine Giovanni Simeone était tout près d’ouvrir la marque (10e). Ce n’était que partie remise puisque, trois minutes plus tard, le portier Steven Hiriga, en voulant dribbler dans sa surface l’ailier Angel Correa, se faisait subtiliser le ballon pour encaisser un but casquette (0-1, 13e). Heureusement, les Tahitiens revenaient vite dans la partie grâce à un penalty sifflé pour une faute sur Raimana Li Fung Kuee que transformait Hiroana Poroiae (1-1, 16e). L’exploit était donc à nouveau possible même si les Argentins privaient les Toa Aito du ballon. Mais cette fois, les Sud-Américains étaient récompensés de leur hégémonie après une reprise victorieuse de la tête de Giovanni Simeone, libre de tout marquage, à la réception d’un centre de Lucas Suarez (1-2, 35e). Les Argentins enfonçaient le clou dans les arrêts de jeu de ce premier acte et une réalisation du défenseur Facundo Monteseirin suite à un corner (1-3, 45e+2).
Un peu moins accrochée que jeudi soir, la partie allait vite se détériorer au cours des 45 dernières minutes et ce dès le retour des vestiaires. L’arbitre Norbert Hauata devait intervenir à plusieurs reprises pour séparer les joueurs. Cela nuisait bien évidemment à la qualité du jeu. Alvin Tehau écopait d’un second carton jaune pour un tacle dangereux qui le ramenait aux vestiaires (64e) ce qui compliquait un peu plus la tâche de ses coéquipiers. Les Argentins n’étaient pas en reste et Facundo Monteseirin, qui s’était déjà fait remarquer jeudi, subissait le même traitement un peu moins de dix minutes plus tard (73e). Avec plus d’espace, l’emprise argentine était totale, Seven Hiriga auteur de plusieurs beaux arrêts empêchait l’addition de s’aggraver jusqu’ à cette chevauchée
de 60 m de Alejandro Romero Gamarra qui s’en allait le battre pour clôturer la marque (1-4, 89e).

Luc Ollivier

Lire plus dans La Dépêche de Tahiti du mardi 26 mai ou au feuilletage numérique

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete