Football – Ligue 1 (15e journée) : Ça se précise

    jeudi 28 janvier 2016

    La quinzième journée de Ligue 1, disputée mardi soir, a apporté des enseignements quant au quatuor qui jouera les demi-finales du championnat.
    Battu (2-0) par Central, à Pater, Dragon est quasiment écarté de la course au dernier carré. Tefana, net vainqueur (7-0) de Aorai, sera, à coup sûr, en phase finale, et Vénus, solide (2-0) contre Pirae, y sera aussi probablement.
    Reste trois équipes pour deux places. Pirae et Central sont en position favorable par rapport à Manu Ura, mais l’équipe de Paea, qui a logiquement pris le meilleur (4-2) sur Taiarapu à domicile, est sur une bonne série et continue d’y croire.
    Toutefois, les points de bonus attribués en fin de championnat (relatifs aux arbitres, aux équipes jeunes et aux éducateurs dont dispose chaque club), ne de-vraient pas, a priori, être favorables à Manu Ura. La formation de Tetahio Auraa doit, donc, enchaîner les succès pour avoir une chance de participer aux demi-finales. La seizième journée aura lieu demain et dimanche, et elle sera notamment marquée par les affiches Manu Ura-Pirae et Tefana-Central.

    Patrice Bastian

    Central fait plier Dragon

    La rencontre était équilibrée jusqu’à ce que Central mène une attaque dangereuse avec Fred Tissot qui réussissait à tromper le gardien orange en reprenant le ballon de l’épaule pour l’envoyer au fond des filets. Mais l’arbitre n’accordait pas le but.
    Les Centraliens assuraient, ensuite, une domination sur le terrain, Dragon se montrant, lui, dangereux en contres. Cependant, ce dernier perdait Ariitapu Asen pour un second carton jaune, synonyme de rouge (39e).
    Une minute avant la fin de la première période, Fred Tissot partait à l’assaut du camp orange mais se heurtait à un défenseur et tous deux finissaient au sol. Le ballon était repris par un Centralien qui fonçait vers le but, mais il était poursuivi par un joueur de Dragon qui le poussait dans le dos, dans la surface de réparation. L’arbitre ne sifflait pas de faute malgré les sifflets du public.
    Les deux équipes se séparaient sur un score nul à la pause. À la reprise, Dragon obtenait un penalty tiré par Manarii Porlier. Mal tiré, le ballon rebondissait sur le poteau droit, était repris par Samuel Hnanyine, mais Bruno Tetuanui réalisait un bel arrêt. Central repartait à l’attaque et Manuarii Hauata était fauché dans la surface de réparation adverse. Le penalty était accordé et Jay Warren ne manquait pas cette occasion d’ouvrir le score (0-1, 62e).
    À la remise en jeu, Fred Tissot fonçait vers le but orange sur une belle relance, mais était stoppé dans son élan par Tamatoa Tetauira qui recevait un carton rouge. “Tepoia” quittait le terrain porté par deux joueurs de Dragon. Central bénéficiait d’un coup franc, mais le tir passait au-dessus.
    Réduit à neuf, Dragon obtenait deux coups francs juste en face des buts de Central, sans réussir à faire rentrer le ballon.
    Ensuite, Central concluait par un nouveau but de Jay Warren qui lobait le gardien en le prenant à contre-pied (0-2, 77e). Enfin, la barre transversale sauvait Dragon d’un troisième but avant la fin du match.

    Jean-Marc Monnier

    Pirae subit la domination de Vénus

    Sévèrement battu, vendredi dernier, par Tefana (4-0), Pirae démarrait plutôt mal son match avec un premier but de Teaonui Tehau (0-1, 10e). Dix minutes plus tard, les Orange avaient l’opportunité d’égaliser avec un coup franc à quelques centimètres de la surface de réparation de Vénus, mais le gardien étoilé préservait sa cage.
    À la demi-heure de jeu, Vénus manquait de peu d’alourdir le score avec une tête de “Filou”, que le gardien orange arrêtait de justesse.
    La fin de la première mi-temps voyait encore une nette occasion de Vénus : un attaquant réussissait un petit pont sur le gardien de Pirae, le ballon filait droit vers le but, mais était dévié à la dernière seconde par un défenseur.
    À la reprise, les joueurs de Mahina assénaient un coup de massue à Pirae sur un scénario identique à celui du début de match, “Filou” marquant dès la remise en jeu (0-2, 46e).
    Pirae tentait de revenir et obtenait un coup franc à la limite de la surface, mais le mur repoussait le tir, et l’on sentait que Raimana Li Fung Kuee, absent, manquait dans les finitions.
    Marama Vahirua sauvait, quant à lui, son équipe à plusieurs reprises et était à l’origine de plusieurs attaques, mais la fraîcheur physique manquait chez les Orange.
    Vénus finissait la rencontre à dix suite à un carton rouge donné à Raiamanu Tetauira et, dans une belle attaque, Tearii Labaste mettait la balle au fond des filets de Vénus. Mais l’arbitre avait sifflé auparavant une faute.
    Pirae bénéficiait, ensuite, de plusieurs belles occasions tel un coup franc juste en face des buts à quelques minutes de la fin. Tearii Labaste tirait au-dessus du mur, mais la balle glissait sur le dessus de la transversale.

    Jean-Marc Monnier

    Tefana a déroulé

    La rencontre entre le leader et la lanterne rouge ne présentait pas beaucoup de suspense. Et, de fait, Tefana a tué le match d’entrée en marquant deux buts en quatre minutes. Deux accélérations, côté droit, de Temarii Tinorua puis de Sylvain Graglia, ponctuées de deux centres millimétrés, permettaient à Tauhiti Keck de réaliser un doublé.
    Le match était à sens unique au niveau de la possession du ballon, mais quand Aorai s’est décidé à presser plus haut, Tefana était moins serein pour développer son jeu. Aorai parvenait même à rééquilibrer un peu les débats dans l’occupation territoriale, mais sa défense souffrait le martyre sur chaque accélération des attaquants de Tefana. Elle était de nouveau prise en défaut à la 22e minute, Tauhiti Keck réalisant un hat-trick pour l’occasion.
    Aorai se battait avec ses armes mais souffrait d’un gros déficit technique par rapport à son adversaire. La formation de Sébastien Labayen gonflait encore son compteur de buts à la 43e minute avec un penalty de Temarii Tinorua.
    Sylvain Graglia, déjà très actif en première période, redémarrait la seconde mi-temps pied au plancher et signait un doublé aux 46e et 49e minutes.
    La note devenait salée pour Aorai et elle s’alourdissait de nouveau à la 55e minute avec un septième but marqué par Temarii Tinorua. La raclée s’annonçait très sévère pour l’équipe de Taunoa d’autant qu’elle se retrouvait à dix à la 65e minute suite à l’expulsion d’André Teikihakaupoko pour un second carton jaune.
    Mais Aorai résistait bien en infériorité numérique, d’abord parce que Tefana avait nettement levé le pied. La formation de Faa’a se préservait pour ses futures échéances, à commencer par celle de demain contre Central dans le cadre de la seizième journée. Aorai reviendra à Puurai, demain, pour y rencontrer Dragon et tenter de se relancer pour espérer décoller de la dernière place, laquelle conduit directement en Ligue 2.

    Patrice Bastian

    Manu Ura se relance contre Taiarapu

    Mardi à Paea, Manu Ura n’avait pas le droit à l’erreur face à Taiarapu s’il souhaitait garder des ambitions de jouer les demi-finales du championnat, après avoir grillé un joker important à la maison, trois semaines plus tôt, face à Aorai. De leur côté, les joueurs de la presqu’île venaient en espérant créer la surprise afin de se donner de l’air en bas du classement.
    Malgré l’arrivée tardive des visiteurs et un échauffement très rapide, c’est bien eux qui sont rentrés le mieux dans la partie, se créant les meilleures occasions. Tehotu Doom (13e) confirmait ce bon début de match en marquant le premier but pour Taiarapu, sur un centre tir qui surprenait le portier de Manu Ura.
    Les Mauves tentaient de renverser la vapeur et commençaient à montrer de meilleures intentions. Et cela fonctionnait, témoin l’égalisation de la tête de John Lee Tham (29e) suite à un centre bien ajusté.
    À peine deux minutes plus tard, une frappe lointaine de Fraddy Tauihara (31e) trompait le gardien de Taiarapu. Un troisième but venait achever cette première mi-temps, marqué de la tête par Heenui Matai (41e).
    Les joueurs de Manu Ura regagnaient ainsi les vestiaires avec une avance de deux buts (3-1). Mais, après la reprise, l’équipe visiteuse se montrait toujours dangereuse et remettait la pression sur Manu Ura en marquant un second but par Teheua Hapipi (55e).
    Le match était relancé, les visiteurs tentant tous les contres, en vain. Le dernier mot était pour Manu Ura, Heenui Matai (88e) réalisant un doublé d’une frappe magnifique.
    Cette victoire fait du bien à Manu Ura mais les têtes sont déjà tournées vers le match de demain, avec la réception de Pirae qui est juste devant au classement et joue aussi une qualification dans le dernier carré.

    Vincent Perez

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete