Football – Mondial-U20 (éliminatoires zone Océanie)

    vendredi 9 septembre 2016

    football

    Les Tahitiens sont dépendants des Néo-Zélandais. Ces derniers doivent absolument battre Salomon pour que Tahiti ait une chance de jouer les demi-finales. (Photo : OFC)

     

    Tahiti mise sur un scénario favorable

     

    La dernière journée de la phase de groupe des éliminatoires du Mondial-U20 sera empreinte de beaucoup de suspense aujourd’hui au Vanuatu.

    Et cela concerne notamment la sélection tahitienne qui doit compter sur elle-même pour se qualifier pour les demi-finales du tournoi, mais aussi sur un coup de main de la Nouvelle-Zélande.

    Celle-ci jouera aujourd’hui à 15 heures contre les Salomon, et un autre résultat qu’une victoire des Kiwis éliminerait automatiquement Tahiti, quel que soit son résultat dans le match à suivre contre les Cook.

    Les Tahitiens seront donc les premiers supporters de la Nouvelle-Zélande, mais celle-ci ayant déjà son billet en poche pour le dernier carré, jouera-t-elle le coup à fond contre les Solomonais ?

    On peut déjà prévoir que l’entraîneur néo-zélandais va faire tourner son effectif pour préserver une partie de ses titulaires dans l’optique des demi-finales programmées dès lundi.

    Envisageons néanmoins un scénario favorable à la sélection tahitienne, à savoir un succès des Kiwis. L’équipe de Ludovic Graugnard aura alors son destin en main.

    Pour se qualifier pour les demi-finales, il lui faudra gagner largement contre les Rarotongiens, car le goal-average des Solomonais (+3) est à l’heure actuelle nettement meilleur que celui des Tahitiens (-3).

    La sélection des Cook apparaît largement à la portée de celle de Tahiti, toutefois, il est fini le temps où les Rarotongiens enchaînaient les raclées dans les tournois océaniens.

    Le football des Cook a beaucoup progressé ces dernières années et sa sélection U20 ne s’est inclinée que 3-0 contre la Nouvelle-Zélande vendredi dernier, puis les Salomon lundi.

    C’est une équipe qui défend bien avec des joueurs solides et combatifs, mais elle est limitée dans l’animation offensive. Son principal argument est son gardien de but et capitaine Keegan Inia qui a longtemps fait échec aux attaquants néo-zélandais et solomonais avant de céder.

    Il faudra donc que les Tahitiens soient ultra efficaces dans la finition pour l’emporter largement. Mais il faudra aussi et surtout qu’ils ne jouent pas que pour l’honneur, ce qui sera le cas si le scénario de Nouvelle-Zélande-Salomon n’est pas celui espéré.

    Le groupe A donnera aussi matière à suspense, Néo-Calédoniens et Fidjiens se disputant le deuxième billet qualificatif aux demi-finales, le pays hôte ayant déjà validé sa participation dans le dernier carré.

     

    Patrice Bastian

     

        Retrouvez dans notre édition du jour :       

    • Classements
    • Le point

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete