Habillage fond de site

Football – Tous les résultats du Festival des îles

lundi 3 avril 2017

Futsal masculin : Mission réussie pour Paea

futsal paea

En violet, le “Barça” de Paea a produit une démonstration de force en finale du futsal masculin, samedi au gymnase de Fautaua. (© Benoît Buquet)

Objectif atteint : Paea a remporté la finale du futsal masculin du Festival des îles en battant l’équipe de Taha’a sur un score sans appel (7-2), samedi au gymnase de Fautaua. Cette finale a été l’occasion d’une démonstration de force de la part des Violets, qui se font appeler “Barça”.

Malgré un bon début de match de Taha’a, l’équipe première de Paea a petit à petit mis le pied sur le ballon et déroulé son jeu fait de longues phases de possession et de passes en une ou deux touches de balles. À cinq minutes de la fin, alors qu’ils menaient 6-2, les partenaires de Jacob Tutavae ont fait preuve de science tactique pour préserver le score : le gardien violet est sorti de ses cages pour garantir la possession de balle et assurer le surnombre. Résultat : Taha’a, étouffé, n’a plus revu le ballon et a même encaissé le septième but dans les dernières minutes.

En fait, le Festival des îles s’est probablement joué en demi-finale, lorsque le “Barça” de Paea a évincé l’équipe tenante du titre Punaauia (alias “Viarei”) sur un score étriqué (3-2). Les frères Tino, vainqueurs du dernier Festival des îles et du championnat Top Nike en 2016,  doivent donc céder leur suprématie aux joueurs de Paea.

Heitapu Hunter, l’entraîneur des violets, était tout heureux après sa victoire samedi : “Avec le capitaine Jacob Tutavae, ça fait six ans qu’on développe le futsal sur le territoire. Moi je suis formateur. Lui est entraîneur de la sélection. On voulait montrer aux îliens que c’est comme ça qu’on doit jouer. On n’avait pas le droit de perdre. On a provoqué un jeu à une touche de balle. On est la meilleure défense du tournoi. C’est vraiment un message à toute la Polynésie : toutes les formations qu’on a faites, elles sont bonnes. Il faut juste bien travailler.” 

Benoît Buquet

 

futsal masculin

 

Futsal féminin : Papeete aux tirs aux buts

futsal féminin

Les filles de Papeete, heureuses après leur victoire en finale samedi contre Pirae. (© Benoît Buquet)

La finale du futsal féminin a été très serrée entre Papeete et Pirae. Les deux équipes ont terminé la rencontre à égalité (1-1) et ont dû se départager aux tirs aux buts (2-1 pour Papeete). Le club de la capitale s’attribue le titre.

Papeete a ouvert le score après huit minutes de jeu par Roselyne Tepea. Mais Pirae a égalisé grâce à Heimiri Alvarez à la 21e. La rencontre a été équilibrée et très fermée. Les deux équipes se sont montrées concentrées et disciplinées. Il a donc fallu une séance de penalties.

Mais celle-ci n’a pas duré longtemps : Pirae a manqué son deuxième tir, offrant la victoire à Papeete. 

 

BB

 

futsal F

 

Football : Toahiti Germain porte Tiare Hinano

foot

Les joueurs de Tiare Hinano (Moorea) heureux après leur victoire en finale samedi soir. (© Benoît Buquet)

Tiare Hinano a remporté la finale du football du Festival des îles, mais a joué à se faire peur, samedi soir à Fautaua. Heureusement que Toahiti Germain était là : il a inscrit en seconde période le but égalisateur d’un coup franc magistral, et s’est mué en gardien pour la séance des tirs aux buts où il a arrêté un tir de Tiare Tahiti (1-1, tab : 3-2) !

Voilà donc Tiare Hinano bien mal engagé dans cette finale. À l’image de son tournoi démarré par deux défaites contre Temanava et Central, le leader du championnat de l’île sœur est mené 1-0 par Tiare Tahiti grâce à un but de Ariimoehau Tarahu. Mais le sauveur de Tiare Hinano se présente au milieu de la seconde période pour tirer un coup franc bien placé. Avec le numéro 11 sur son tricot jaune, Toahiti Germain expédie le cuir par-dessus le mur en pleine lucarne à une vitesse fulgurante. Les supporters des jaunes exultent en tribune.

À la fin du temps réglementaire (deux fois 25 minutes), les deux équipes sont à égalité (1-1) et cela est logique vu la rencontre équilibrée entre les deux pensionnaires du championnat de Moorea. Pour les tirs aux buts, le gardien de Hinano est blessé et c’est le buteur qui s’y colle. Toahiti Germain change donc de tenue et se retrouve dans les cages. Il arrête un tir de Tiare Tahiti, marque son propre penalty. C’est le héros de la soirée.

“Je joue sur le terrain habituellement, mais là le gardien s’est blessé. Les joueurs m’ont fait confiance. C’est la première fois de ma vie que je fais gardien”, a modestement réagi Toahiti Germain après la rencontre, avant d’ajouter : “On est contents de gagner parce qu’on a mal débuté. On a commencé le tournoi par deux défaites. Du coup, on ne pensait pas aller loin comme ça. Donc là on est contents. Maintenant, on va retourner à Moorea pour gagner le championnat où on est leader.”

 

Benoît Buquet

 

foot

 

Beach Soccer : Les Tikitama rendent hommage aux Tiki Toa

David Tahi.

David Tahi.


David Tahi, joueur des Tikitama, qui a remporté la finale du beach soccer du Festival des îles samedi après-midi à Pater, revient sur ce match fou, qui a vu les Tikitama l’emporter alors qu’ils étaient menés 3-0. C’est aussi un hommage aux Tiki Toa qui sont à Miami en phase de préparation de la coupe du monde de beach soccer. 

 

Comment avez-vous réalisé cette remuntada en finale ?

“Sur les deux premiers tiers temps on est menés 1-0. On n’a pas su développer notre jeu. Arrivés au troisième tiers temps, il fallait tout donner. C’est à ce moment-là qu’on se reprend un deuxième et un troisième but. Donc on est à 3-0 à la moitié du troisième tiers temps ! Et là, l’équipe fait preuve d’un grand mental, on arrive à revenir à 3-3 et on s’arrache pour gagner cette finale !”

 

Qu’avez-vous changé pour remonter au score ?

“Je pense que c’est plus le mental. Des joueurs qui n’étaient pas en confiance dans les phases de poule, ont su finalement se libérer. Je pense notamment à Aumai Taata qui marque les deux derniers buts et qui nous met dans une situation confortable pour terminer le match devant.”

 

Pensiez-vous que vous étiez capables de remporter le Festival des îles ?

“Ce n’était pas vraiment un objectif parce qu’on ne s’est pas beaucoup entraîné. On s’est dit qu’on allait y participer parce que l’année dernière on avait déjà des bases, surtout avec Naea Bennett qui nous a entraînés. Là, il est parti mais bon on a voulu essayer de défendre nos qualités et notre position de l’année dernière où on avait perdu en finale. Ce n’était pas un objectif mais on l’avait quelque part dans un coin de la tête.”

 

Vous avez plusieurs joueurs partis avec la sélection des Tiki Toa…

“Naea Bennett, Tearii Labaste, Heiarii Tavanae, Raimoana Bennett, notamment, sont en préparation pour la coupe du monde aux Bahamas. On leur souhaite bon courage. C’est aussi un peu pour eux que l’on gagne. Ils nous ont donné du temps, la bonne manière de jouer et finalement ça commence à payer donc c’est pas mal.”

 

Quel est l’objectif pour Tikitama désormais ?

“On sera présents dans toutes les manifestations de beach soccer. Et on va jouer de notre mieux pour gagner.”

 

 

Propos recueillis par Benoît Buquet

 

beachsoccer

 

Retrouvez l’intégralité de nos articles dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

 

 

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete