Habillage fond de site

Football – Saison 2017/2018 : Un exercice moins lourd que le précédent

mercredi 30 août 2017

football

Dragon et Tefana ouvriront la saison 2017/2018 à l’occasion de la Coupe des champions qui aura lieu au stade Pater le 9 septembre. (© archives LDT)


La Fédération tahitienne de football a publié le calendrier de la saison 2017/2018 pour la Ligue 1. Compte tenu du peu d’échéances internationales, les dix clubs de Ligue 1 vivront un exercice moins intense que le précédent. Charles Ariiotima, le directeur des compétitions de la FTF, n’a rencontré qu’un souci, celui lié au faible effectif du corps arbitral.

Le lever de rideau de la saison 2017/2018 aura lieu le 9 septembre au stade Pater à l’occasion de la Coupe des champions qui opposera Tefana à Dragon. Mais au sein de la Fédération tahitienne de football, cela fait déjà plusieurs semaines que Charles Ariiotima et son équipe attachée à l’organisation des compétitions, planchent sur le contenu de l’exercice à venir.

Nous avons rencontré le directeur des compétitions qui est apparu très serein dans la mesure où le calendrier 2017/2018 a été beaucoup plus simple à mettre en place que son devancier.

Il s’en explique : “La multitude de compétitions internationales nous avait contraint à bâtir un calendrier très serré la saison dernière et l’on avait peu d’options de remplacement en cas de reports matches ou de journées. Ce ne sera pas le cas cette année puisque seule la Ligue des champions d’Océanie figure au titre de rendez-vous international. Nous avons donc pu aménager régulièrement des journées de repos, ce qui va permettre aux clubs de souffler ponctuellement et nous avons en outre des dates de replis en cas de report pour intempéries ou autre raison.”

 

“Les clubs ne voulaient plus des play-off”

 

Le calendrier a aussi été allégé par une modification du format des compétitions, ceci sous la pression des clubs.

La FTF avait réuni tous les clubs au mois de juin pour que ceux-ci fassent part de leur réflexion sur le contenu de la saison 2016/2017.

Charles Ariiotima y revient : “Nous avons essuyé beaucoup de critiques sur les modalités des phases finales des Championnats de Ligue 1 et Ligue 2. Tous étaient unanimes pour simplifier le système de montées/descentes entre Ligue 1 et Ligue 2 et surtout, les clubs et notamment les principaux ténors de l’élite, ne voulaient plus des play-offs où le titre se jouait sur deux matches entre demi-finale et finale. Sera déclaré champion de Ligue 1 cette saison, celui qui finira premier au terme des 27 journées de championnat. D’autre part, les deux premiers seront qualifiés pour la Champion’s League de la saison suivante”.

En ce qui concerne les montées et descentes entre l’élite et l’échelon inférieur, ce n’est plus deux équipes qui descendront automatiquement mais une seule qui sera remplacée par le champion de Ligue 2.

L’avant-dernier de Ligue 1 disputera un barrage contre le deuxième de Ligue 2 pour définir les effectifs de Ligue 1 et 2 la saison suivante. Autre nouveauté, la sélection tahitienne U19 remplace celle des U17 au sein de l’élite.

La prochaine échéance internationale au niveau des jeunes concerne la qualification à la Coupe du monde U20. Le tournoi qualificatif océanien aura lieu en juillet 2018 et la sélection tahitienne va s’y préparer par le biais du Championnat de Ligue 1.

 

“Pas de journées en semaine pour éviter les nuisances sonores”

 

Si le calendrier à venir a été plus simple à mettre en place que le précédent, la FTF a toutefois dû composer avec une directive de l’Institut de la jeunesse et des sports (IJSPF) qui évoque l’interdiction d’organiser des journées de championnat en semaine comme s’en explique Charles Ariiotima : “Des riverains de stade se sont plaints des nuisances sonores occasionnés par les matches de football et l’IJSPF nous a contactés pour que l’on n’organise plus de matches en cours de semaine. D’autre part, nous n’avons plus le droit non plus de programmer des matches le dimanche à Mahina. Aussi, nous avons dû étoffer le nombre de terrains pour organiser les rencontres entre le vendredi soir en essayant de ne programmer qu’un match pour finir tôt, et le samedi après-midi. Aux terrains de Mahina, Teahupoo, Pater, Paea et Puurai, nous avons rajouté celui du centre de formation de la FTF à Pirae. Et à partir du mois de janvier, nous utiliserons le terrain de Dragon, et je remercie d’ailleurs les dirigeants du club pour cela. Pour homologuer le terrain de Dragon, nous fournirons les tribunes amovibles de la FTF.”

Excepté le problème de l’effectif arbitral (voir encadré), la saison 2017/2018 se présente au mieux quant à son organisation comme en témoigne Charles Ariiotima : “Nous avons fait le tour des terrains, ils sont prêts pour accueillir les matches. Selon les échos, les équipes sont prêtes aussi. Nous allons finaliser jeudi l’état des démissions puisque la date limite était fixée au 31 août. Comme je l’ai déjà souligné, le calendrier de la saison 2017/2018 a été plus simple à gérer que le précédent compte tenu du peu de rendez-vous internationaux. Et même si l’on a dû composer avec les directives de l’IJSPF qui nous ont imposé de supprimer les rencontres en semaine, cela ne nous a pas vraiment posé de problèmes. Reste à régler celui lié au corps arbitral, mais je pense que la situation devrait s’améliorer dans les semaines à venir”.

 

Patrice Bastian

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete