Football – Tefana champion sur un scénario renversant

    lundi 4 avril 2016

    Tefana a conservé son titre en battant Central aux tirs au but (1-1 a.p., 5-4 tab) vendredi soir à Pater. L’équipe de Faa’a a réalisé un exploit après avoir joué toute prolongation à huit joueurs contre dix de Central.  L’OM a profité d’un règlement discutable pour gagner sa place en Ligue 1 en battant (7-3) Taiarapu en match de barrage.

    La clôture du championnat de Ligue 1 2015/2016 restera dans les annales. Tout d’abord parce que le titre se jouait sur un match et non pas au terme d’un championnat classique sacrant le lauréat après la dernière journée, mais aussi et surtout parce que la finale a proposé un scénario dont on ne se remémore pas qu’il y ait déjà eu l’équivalent dans l’histoire du football, et pas seulement à Tahiti. Premier fait marquant, l’expulsion de trois joueurs de Tefana dans les arrêts de jeu du temps réglementaire en l’espace de trois minutes (Lorenzo Tehau 91e, Tunoa Tevaearai 93e et Nicolas Vallar 94e). Deuxième fait marquant, Central alors mené 1-0 et qui jouait à 10 depuis la 65e minute (expulsion de Tissot), égalisait à la 96e minute par Matatia Paama. Et comme ce match ne ressemblait décidément à aucun autre, c’est Tefana qui dominait la prolongation à 8 contre 10 alors que l’on ne donnait pas cher des chances des joueurs de Sébastien Labayen de résister lors des trente minutes supplémentaires. Ne serait-ce que pour cela, Tefana a mérité de décrocher le titre au terme de la séance de pénalty. Et le sacre des jaunes est d’autant plus justifié qu’ils n’ont jamais connu la défaite tout au long du championnat. Ceci étant, Central a fait très bon match vendredi soir et a posé beaucoup de problèmes à son adversaire pendant les 90 minutes du temps réglementaire. Comme de coutume, Tefana a eu la possession du ballon dans l’ensemble, mais Central était bien en place et son adversaire a rarement trouvé des espaces en première mi-temps pour venir inquiéter Bruno Tetuanui. La rencontre était d’un fort bon niveau avec beaucoup de rythme et une équipe de central qui ne voulait pas subir et n’hésitait pas à se projeter vers l’avant lorsqu’elle avait récupéré le ballon. Le 0-0 au repos situait bien la physionomie de la première période, chaque équipe ayant eu une grosse occasion, l’une pour Tefana lorsque Temarii Tinorua voyait sa volée détournée par un arrêt de reflexe de Tetuanui (33e), l’autre pour Central sur un coup-franc pleine lucarne de Jay Warren que Mickael Roche repoussait du bout des doigts (44e).

    Tefana s’abonne à la O-league
    Tefana tentait d’accélérer encore le rythme à la reprise, mais sans parvenir à déstabiliser Central. Et c’est sur une action personnelle de Sylvain Graglia, rentré peu auparavant, que Tefana trouvait l’ouverture à la 58e minute, son attaquant s’enfonçant dans la défense de Central pour s’en aller battre Tetuanui (1-0). Le match perdait nettement en qualité à partir de la 65e minute et l’expulsion de Fred Tissot pour un pied haut occasionnant l’ouverture du crane de Jacquot Tiatia. La rencontre était hachée par les fautes et même stoppée pendant de longues minutes à l’entame des arrêts de jeu pour un début de bagarre générale. Sentence de l’arbitre Kader Zitouni, Tefana perdait Tunoa Tevaearai et Nicolas Vallar expulsés, après avoir déjà dû enregistrer l’expulsion de Lorenzo Tehau deux minutes plus tôt pour un deuxième carton jaune. Et puis vint le but de Matatia Paama dans l’ultime minute des interminables arrêts de jeu (1-1), les deux équipes étant contraintes de jouer les prolongations dans les conditions qui n’apparaissaient vraiment pas favorables à Tefana comme nous l’avons déjà évoqué. Mais les jaunes n’ont rien lâché y compris lors de la série de penalties au cours de laquelle leurs cinq tireurs (Angelo Tchen, Temarii Tinorua, Manutahi Teremate, Jacquot Tiatia et Heimano Bourebare) trouvaient la cible. Central en réussissait quatre (Jay Warren, Stéphane Faatiarau, Michel Maihi et Matatia Paama), mais Efrain Araneda avait, lui, raté le sien. Personne ne lui en voulait dans son camp car Chico avait auparavant réalisé un match plein et joué un rôle essentiel dans la bonne production de Central vendredi soir. Tefana enregistre donc un second titre consécutif de champion et partira à la O’League 2016  en confiance lundi avec déjà la garantie d’être qualifié pour l’édition 2017. Mais des échos laissent entendre que la Fédération océanienne pourrait modifier le règlement de la O’League et accorder systématiquement deux billets aux pays les plus représentatifs du football océanien et celui de Tahiti est considéré comme tel. Central participera donc peut-être aussi à la O’League 2017.

    Patrice Bastian   

    Lire des réactions dans La Dépêche de Tahiti    

    Fiche technique

    Au stade Pater
    Tefana bat Central 1-1 a.p. (mt : 0-0, temps réglementaire 1-1, 5-4 tab)
    Buts
    – Pour Tefana : Sylvain Graglia (58e)
    – Pour Central : Matatia Paama (96e)
    Expulsions
    – Pour Tefana : Lorenzo Tehau (91e), Tunoa Tevaearai (93e), Nicolas Vallar (94e)
    – Pour Central : Fred Tissot (65e)

     

    Barrage Ligue 1/Ligue 2 L’OM profite du règlement

    Le match de barrage pour le maintien ou l’accession en Ligue 1 opposant Taiarapu (L1) à l’Olympique Mahina (L2) a été joué vendredi soir en ouverture de la finale du championnat de Ligue 1. Taiarapu avait l’étiquette de favori eu égard à son statut d’équipe de l’élite, mais à la lecture de la composition de l’équipe de l’OM, il ne se dégageait plus vraiment de favori. Le règlement de la FTF autorisait en effet la formation de Mahina, dans la mesure où elle évoluait en Ligue 2, à se renforcer avec des joueurs de Ligue 1 et l’OM ne s’en est pas privée. Trois joueurs de Dragon et pas des moindres, Rainui Tze-Yu, Tamatoa Tetauira et Teinaore Seino, faisaient ainsi une pige chez les oranges vendredi soir. Et ils ont eu un rôle essentiel dans la large victoire de l’OM (7-3) et notamment Benjamin Tetauira auteur de quatre buts. La rencontre était encore indécise au repos, l’OM ne menant que 4-3, mais Tetauira a survolé individuellement la deuxième mi-temps en marquant trois buts. L’Olympic Mahina jouera donc dans l’élite la saison prochaine, mais nombreux dans les tribunes étaient ceux, et nous en faisons partie, qui considéraient que la donne avait été faussée vendredi soir par un règlement discutable. Thierry Ariiotima, le président de la Fédération le reconnaissait d’ailleurs bien volontiers et il a déjà annoncé qu’il y aurait du changement pour la saison prochaine. En attendant, Taiarapu A jouera en Ligue la saison prochaine, ce qui entraîne la rétrogradation automatique de Taiarapu B en Ligue 3.
    PB  

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete