Football : Tefana pour assurer, Pirae pour se rassurer

vendredi 17 octobre 2014

Cette cinquième journée ne devrait pas apporter de profonds changements au classement actuel toujours dominé de la tête et des épaules par Tefana. Pirae, dans une mauvaise passe, aura l’occasion de retrouver de la confiance en rencontrant la sélection U17. L’affiche se situe plutôt à Mahina demain où Vénus accueille Manu Ura.
–  Tefana-Central. Après un week-end plus que bénéfique qui l’a vu battre, pour le compte de la huitième journée, Roniu (6-0), associé au nul de Pirae, Tefana, sur son terrain, se voit offrir une belle occasion de poursuivre son sans-faute. La victoire est impérative sous peine de perdre l’avantage sur Pirae mais la manière le sera tout autant à mesure que l’échéance de la Coupe de France approche. Gagner et ne pas prendre de buts, afin de préserver les cages de Xavier Samin inviolées après six matches, comblerait le public de Puurai. Son adversaire du soir, Central, après avoir connu un début laborieux, se porte un peu mieux. Ses deux victoires lors des deux dernières journées l’ont replacé à la quatrième place mais il n’y a pas encore matière à s’emballer, les adversaires vaincus, Tamarii Faa’a et Tahiti Nui U17, occupant les dernières places du classement. Seul un péché d’orgueil pourrait enrayer la belle machine jaune, mais ce scénario reste très  improbable.
– Tahiti Nui U17-Pirae. À quelle sauce les jeunes vont être mangés ? Pirae, pas au mieux contre Dragon puis accroché par Manu Ura vendredi dernier, ne peut que rentrer revanchard sur la pelouse de Pater. Samuel Garcia a certainement dû user de la voix tout au long de la semaine pour recadrer ses troupes qui ont par moments fait preuve de suffisance. Malheureusement pour eux, ce sont les jeunes de la sélection qui vont retrouver des Orange pressés de retrouver du jus. Sans avoir jamais démérité, les protégés de Ludovic Graugnard n’ont pas encore les arguments pour lutter dans ce championnat et même si l’équipe monte en puissance, elle n’aura pas grand-chose à espérer de cette rencontre. Emmagasiner de l’expérience face à des joueurs chevronnés sera déjà une bonne chose.
– Excelsior-Dragon. Après avoir titillé Pirae il y a quinze jours, Dragon a prouvé qu’il faudrait compter sur lui et que le Top 6 lui tendait les bras ; ses deux nuls et une victoire contre des adversaires directs sont là aussi pour le rappeler. Face à un adversaire annoncé plus faible, les joueurs de Titioro devraient réaliser une bonne opération qui pourrait les rapprocher du podium. Du côté de la Mission par contre, l’objectif sera de serrer les rangs et de tenter l’exploit.
– Vénus-Manu Ura. Formations de milieu de tableau, Vénus et Manu Ura lutteront à Mahina pour s’assurer une place dans le Top 6. Et l’on peut s’attendre à du spectacle car un match nul n’arrangerait aucune formation. Vénus aura donc l’avantage du terrain, ce qui ne lui a pourtant pas souri lors de ses deux prestations à domicile (un nul et une défaite). Il est temps d’inverser la tendance mais contre Manu Ura qui vient d’accrocher Pirae, la partie ne sera pas facile. Avec deux équipes peu prolifiques en attaque depuis le début de la saison, il ne faudra pas s’attendre non plus à une avalanche de buts.
– Roniu-Tamarii Faa’a. Ce retour à la maison est plus qu’attendu pour Roniu qui en a encore pris six vendredi dernier à Pater, contre Tefana il est vrai. Actuellement troisièmes, les joueurs de la presqu’île ont l’occasion de conforter leur place sur le podium à condition de venir à bout de Tamarii Faa’a qui n’a toujours pas remporté le moindre match, se contentant d’un nul contre Excelsior. Possédant la plus mauvaise défense du championnat, les joueurs de Faa’a devraient vivre une après-midi difficile.
 
Luc Ollivier

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete