Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Force athlétique – 25 médailles d’or déjà attribuées

mercredi 5 octobre 2016

athlétique

À 68 ans, Jules Maruae, du club Paea Aito, a démontré que ce sport était ouvert à tous. (Photo : Jean-Marc Monnier)

 

Les Championnats de Polynésie de force athlétique ont débuté samedi dans la salle de la Fédération polynésienne d’haltérophilie, musculations et disciplines associées, au complexe sportif de Punaruu.

 

Plusieurs dizaines de compétiteurs se sont rendues aux Championnats de Polynésie de force athlétique afin de participer, dans leurs catégories d’âge et de poids respectives, aux trois épreuves obligatoires (squat, développé couché et soulevé de terre). Si certains athlètes étaient seuls dans leur catégorie, et donc assurés de remporter le titre, la compétition était plus disputée dans d’autres, à l’image des seniors hommes -93 kg.

Après d’énormes efforts pour accumuler le plus de kilos possibles, c’est finalement Moanarii Mercier qui a remporté la médaille d’or après avoir soulevé un total de 560 kg devant Hinau Teotahi. Médaillé de bronze aux derniers Jeux du Pacifique en Papouasie-Nouvelle-Guinée, ce dernier n’a cumulé “qu’un” total de 555 kg. Cela lui a tout de même permis de devancer Tinihauarii Van Bastolaer, troisième avec 550 kg soulevés au total.

Quant à Manoa Fanaura, médaillée d’argent en Papouasie, elle s’est adjugée la médaillée d’or en catégorie seniors femmes (+84 kg). À noter également la belle performance en Master 3 -83 kg  de celui que l’on surnomme amicalement “Papy Jules”. Jules Maruae (Aito Paea), pour ne pas le nommer, revient dans la compétition cette année par la grande porte en se couvrant d’or… à 68 ans. Respect !

Les Championnats de Polynésie de force athlétique continuent ce samedi, avec au programme l’entrée en lice des poids-lourds des catégories -105 kg, -120 kg et +120 kg. “Un garçon de la Huahine Toa Team, Bryan Fanaura, sera présent pour la suite de la compétition, plus quatre autres de Bora Bora, Viritua Tehinu, Viritua Tehare et Teraiharoa Tario de Faanui Musculation”, précise Tumata Tahuaitu, secrétaire de la FPHMDA. Du “heavy métal” en perspective à admirer sans modération, l’entrée à la salle étant gratuite pour assister aux trois épreuves.

À noter enfin que les Championnats de Polynésie de bodybuilding, de Men Classic et de Bikini se tiendront, eux, le samedi 15 octobre, suivis du Championnat international, le samedi 29 octobre à Paea.

 

Jean-Marc Monnier

 

    Retrouvez dans notre édition du Mercredi 5 Octobre 2016 :   

  • Parole à : Jules Maruae, Vainqueur Master 3 (-83 kg)  ///  Manoa Fanaura, Vainqueur seniors femmes (+84 kg)
  • Les médaillés d’or
  • Haltérophilie en bref

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete