Habillage fond de site

Formation et coaching pour les incubés de Prism

mercredi 20 septembre 2017

Julien de Sousa

Julien de Sousa est animateur et chef de projet chez Make sens. (© Élénore Pelletier)

Il est jeune, dynamique, drôle mais surtout pleins de bons conseils pour ceux qui veulent monter une start-up. Julien de Sousa, animateur et chef de projet chez Make sens depuis quatre ans, vit à Paris.

Il a été missionné par la Chambre de commerce, de l’industrie, des commerces et des métiers (CCISM), durant tout le mois de septembre pour aider les six volontaires qui ont intégré l’incubateur de projet Prism, en mai, à finaliser leur projet.

Car ceux-ci quitteront bientôt l’incubateur (structure d’accompagnement de projet de création d’entreprise NDR) pour laisser place à de nouveaux candidats.

“Aujourd’hui, je les forme au pitch, afin qu’ils puissent parler, présenter leur projet, mais surtout convaincre leurs interlocuteurs. On fait ça sous la forme de jeu de rôle ; par exemple, je leur ai donné à chacun un mot qui ne veut rien dire, le but étant qu’ils parviennent à en parler comme si c’était le dernier produit ou service à la mode, pour que l’on ait envie de l’acheter”, explique julien.

Cela se révèle être un très bon exercice, fait dans une ambiance décontractée permettant à chacun de tester ses talents de “commercial”.

Aujourd’hui, les projets des six “incubés” sont bien avancés. Trois d’entre eux touchent à la culture comme Arioi expérience, qui souhaite développer des cours de danses tahitiennes en ligne, va’a spirit, dont l’objectif est de connecter tous les clubs de rame entre eux, pour créer et organiser des évènements locaux et internationaux, ou encore Food ans Cooklab, tourné vers l’art culinaire local.

 

Des projets prometteurs

 

Il y a également un projet visant à développer le covoiturage au fenua, un autre plus “médical”, qui propose un accompagnement psychologique en ligne.

Et enfin, Leadbeez qui aiderait les apiculteurs du fenua à mieux gérer leurs ruches. Des projets prometteurs que l’on espère prochainement voir se concrétiser.

Julien de Sousa est rentré dans Make sens, par la porte de bénévolat. Il est aujourd’hui chef de projet.

À Tahiti, sa mission ne s’arrête pas à la formation et au coaching  des “incubés” de Prism. Il anime également des ateliers pour faire émerger de nouvelles idées de start-up, auprès des étudiants de l’école de commerce de Tahiti (ECT) et du grand public.

Ce jeune chef de projet propose des conférences sur les thèmes de l’innovation  ou comment collaborer… La prochaine conférence à lieu aujourd’hui, de 17h à 18h, à la CCISM. 

 

E.P.

 

make sens

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete