Habillage fond de site

Fortes pluies mais peu de dégâts ce week-end

lundi 8 janvier 2018

pluie intempérie vénus

À Mahina, la Pointe Vénus, ancien marécage, est victime d’inondations à chaque saison des pluies. (Photo : Gérald Sandeaux)


De fortes pluies ont continué à s’abattre le week-end dernier sur toute l’île de Tahiti, avec des orages spectaculaires durant toute la nuit de samedi à dimanche. Peu de dégâts toutefois, à part quelques inondations dans des zones habituellement victimes en raison de leur configuration. Le haut-commissaire appelle à nouveau la population à respecter strictement les consignes de sécurité diffusées par Météo France.

Des inondations “légères” ont été constatées ce week-end dans les quartiers habitués aux débordements, suite notamment aux violents orages enregistrés dans la nuit de samedi à dimanche : Pointe Vénus à Mahina, Hamuta à Pirae, Patutoa et Vaininiore à Papeete, Auae à Faa’a, Outumaoro à Punaauia, etc.).

Ainsi que des éboulements épars et des routes… de plus en plus abimées par le ruissellement des eaux de pluie. Météo France confirmait hier la présence d’une cellule orageuse centrée sur le nord de Tahiti, générant des averses de forte intensité et des grains à caractère orageux.

“L’agglomération de Papeete est particulièrement concernée”, a précisé hier le haut-commissaire, René Bidal. “Cet événement météorologique en cours et qui pourrait durer dans les prochaines heures m’a conduit à alerter les maires concernés par cette vigilance. J’appelle également la population à respecter strictement les consignes de sécurité diffusées par Météo France.”

Le représentant de l’État a rappelé les recommandations habituelles. Ne pas s’approcher des rivières, ni des grands caniveaux situés le long des routes qui peuvent se transformer en torrent, et attirer l’attention des enfants sur ce danger. Veiller au curage des évacuations d’eaux des maisons (gouttières, caniveaux…). Limiter les trajets en véhicule sur la route en raison du risque de chute de pierres, de glissements de terrain, coulées de boue, et de nappes d’eau sur la chaussée. Réduire la vitesse du véhicule et augmenter la distance de sécurité. Limiter les sorties en mer en raison du vent et de la houle et enfin suivre régulièrement les bulletins émis par Météo France. En résumé, rester prudent et vigilant.

 

D.G.

 

Une nuit plutôt calme pour les pompiers de Papeete

pompiers papeete

Les pompiers de Papeete de service ce week-end n’ont été confrontés qu’à des “petites montées d’eau” dans les quartiers habituellement menacés. (© Damien Grivois)

“Il a effectivement plu durant toute la nuit de samedi à dimanche, mais la nuit est restée relativement calme pour nous”, a déclaré hier à La Dépêche le chef de corps des pompiers de Papeete, Sergio Bordes,

“En effet, il n’y a pas eu de dégâts importants. Il y a eu des petites montées d’eau dans certaines cours, mais rien de grave sur la commune.”

Le chef des pompiers, qui précise que la rivière Papeava à proximité immédiate de la caserne n’a pas débordé, estime que le week-end a été plutôt tranquille comparé à la même période de l’année dernière.

“Une seule maison a été menacée par l’eau, au niveau du terrain vague situé en face d’Easy Market. Quand il pleut, à chaque fois cette zone est inondée” a indiqué Sergio Bordes, qui a mobilisé samedi soir sept équipiers (la brigade de Papeete compte 55 pompiers, dont 35 professionnels).

 

Chute d’arbre dans le quartier Tearapae à Arue

Chute d'arbre intempérie arue

Les chutes d’arbre ont interrompu l’alimentation électrique dans le quartier Tearapae. (© John Hiongue/LDT)

Conséquence des fortes intempéries, dans la nuit de samedi à dimanche, le quartier Tearapae à Arue s’est retrouvé dans le noir à cause de deux chutes d’arbre sur une ligne à haute tension de 17 000 volts. “Un cocotier et un gros arbre sont tombés sur la route à Tearapae, touchant les lignes électriques. C’était samedi soir vers 22 h” a expliqué le chef du centre de traitement de l’alerte, Xavier Bonnet.

“Les agents communaux sont intervenus pour couper les branches des arbres et les agents d’EDT pour rétablir le courant.”  Dans le même quartier mais beaucoup plus haut, un éboulement de terre s’est produit sans causer de victimes.

Toujours à Arue, des éboulis ont été signalés à Erima, dans le quartier Bonno. En revanche, quelques maisons ont vu leur terrasse ou garage inondés par l’eau de pluie, surtout samedi soir. Il est tombé 150 mm d’eau au m2 en 24 h (de samedi 7 h du matin à dimanche 7 h du matin) selon le pluviomètre installé dans les jardins de la mairie.

 

De notre correspondant JH

 

Arue : un arrêté municipal interdit la baignade en mer

police municipale arue

La police municipale a fait de nombreuses rondes hier afin d’informer les individus sur l’interdiction de se baigner. (© John Hiongue/LDT)

Alors que Philip Schyle est en déplacement au Canada, son premier adjoint, Jacques Deane a signé un arrêté municipal vendredi dernier qui interdit toute baignade sur le littoral de Arue, jusqu’à nouvel ordre.

“Vu la forte houle causée par le mauvais temps ainsi que les déchets charriés sur la plage, la mairie a décidé de prendre cet arrêté dans le but d’éviter des drames en mer et il est valable jusqu’au retour au calme” évoque le directeur de cabinet, Thierry Demary.

“Nos muto’i sont allés informer la population, notamment les jeunes en vacances car ils ont tendance à aller se baigner malgré le mauvais temps et la couleur de l’eau.”

Malgré cet arrêté officiel, quelques jeunes surfeurs amateurs et des baigneurs du week-end ont décidé d’outrepasser l’interdiction, à leurs risques et périls.

“Nous avons vu deux baigneurs hier matin sur la plage de Lafayette. On ne peut pas les verbaliser tout de suite car ils sont dans la mer. On attend qu’ils reviennent sur la plage” expliquait le muto’i de permanence, Nicolas Atiu.

Hier, il a continué à informer les jeunes et indiqué que des contraventions allaient être dressées.

 

chien pompier punaauia

Vendredi, les pompiers de Punaauia sont allés au secours d’un chien qui ne parvenait pas à remonter sur la berge d’une rivière. Un pompier est descendu le chercher, l’a remonté puis l’a rendu à son propriétaire. Ce geste des soldats du feu de Punaauia a été très largement salué et applaudi par les internautes sur le réseau Facebook. (© Freddy Vongue)

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete