Habillage fond de site

Fouilles archéologiques au marae Mahaiatea à Papara

lundi 23 janvier 2017

marae mahaiatea

Pour l’archéologue, le marae Mahaiatea de Purea et Amo était le plus grand de la Polynésie. (© Charles Taataroa)

 

Le Pays, au travers du service de la culture, a confié une mission de fouilles archéologiques à Mark Eddowes, archéologue néo-zélandais qui connaît bien les marae de Polynésie pour y avoir effectué plusieurs travaux. La seconde étape du projet consiste à mettre en valeur les vestiges du marae Mahaiatea à Papara, notamment à des fins touristiques et pédagogiques. C’est la première fois que le Pays s’intéresse à ce monument laissé à l’abandon.

 

Les fouilles archéologiques au marae Mahaiatea de Papara ont démarré le 15 décembre dernier et devraient être finies vers la fin de la semaine prochaine. Elles sont réalisées par Mark Eddowes, un archéologue néo-zélandais qui vit depuis 1982 en Polynésie.

Ce dernier a mené plusieurs fouilles sur des marae aux Australes et surtout à Moorea. Il est en effet spécialisé sur l’architecture des marae des îles de la Société au XVIIIe siècle. En raison de l’expérience de cet archéologue, le Pays, au travers du service de la culture, lui a confié pour mission de retrouver l’architecture exacte du marae Mahaiatea du XVIIIe siècle.

Aujourd’hui, cette mission est quasiment remplie. Les fondations du marae ont été retrouvées sans trop de difficultés. Il a fallu utiliser une Pel-Job pour dégrossir le terrain et, progressivement, à l’aide de truelles, les fouilles ont permis de mettre en exergue les vestiges du site. Trois bénévoles ont participé aux travaux.

 

Musée à ciel ouvert

 

Selon Mark Eddowes, il est prévu que les vestiges du marae, exposés aujourd’hui à ciel ouvert, soient valorisés avec notamment la pose de verre blindé et d’un abri pour permettre aux touristes ainsi qu’aux enfants des écoles de Papara et des communes avoisinantes de les admirer.

En attendant, l’archéologue doit rendre sous peu son rapport et dès que les fonds seront disponibles, les travaux de valorisation du marae devraient démarrer. Pour l’heure, aucune date n’a été avancée quant au démarrage et à la durée de ces travaux.

Une clôture et un portail sont en cours de réalisation. Au-delà du projet de mise en valeur du marae, Mark Eddowes estime qu’il y a possibilité de le restaurer complètement.

Le projet est colossal certes et demanderait des financements importants. Pour lui, il y a des outils pour y arriver. Il suffit de classer le site comme monument historique et bénéficier de financements de l’Unesco pour mener les travaux jusqu’à leur terme. Pour l’instant, cela n’est pas d’actualité.

L’intérêt de ce projet est de montrer aux touristes et aux résidents du pays ce qui reste de ce marae, malgré toutes les dégradations subies depuis 200 ans.

C’est la première fois que le Pays engage des travaux d’envergure sur le marae Mahaiatea de Papara après plusieurs années à l’abandon.

 

C.T.

 

 

Capture d’écran 2017-01-23 à 10.18.20

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Capture d’écran 2017-01-23 à 10.18.27

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

 

 

541
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete