Francis Oda : “Le Mahana Beach, ce n’est pas un Disneyland”

    jeudi 2 avril 2015

    Francis Oda est l’architecte fondateur et le PDG de Group 70, qui avait remporté en juillet dernier le concours pour la conception 
    du Mahana Beach à Punaauia. De retour à Tahiti pour répondre à l’appel à manifestation d’intérêts lancé par le gouvernement pour trouver les investisseurs nécessaires, Francis Oda affirme avoir levé 333 milliards de francs auprès d’investisseurs internationaux et locaux (voir notre édition du mercredi 1er avril). Il répond aux questions de La Dépêche de Tahiti sur sa vision du Mahana Beach. Interview.

    L’appel à manifestation d’intérêts, lancé par le gouvernement d’Édouard Fritch signifie-t-il que les trois projets finalistes de la compétition sont à nouveau tous dans la course ? Et pour Group 70, est-ce plutôt un inconvénient ou une opportunité ? 
    Oui, d’après ce que j’entends, il y aurait cinq réponses à l’AMI, dont le groupe chinois Forbase. Je vois cela comme une opportunité, en réalité. Pour modifier et clarifier le projet, même si cela lui a également fait prendre du retard. Mais le premier concours était sur la conception, et je comprends la volonté de faire une consultation sur le volet financement. 

    Avez-vous rencontré le gouvernement ? 
    Eh bien, nous n’avons pas vraiment rencontré le gouvernement, nous avons simplement soumis notre dossier (en montrant deux volumes reliés). Il n’y a pas de rencontre prévue à ce stade.

    La semaine dernière une mission d’experts du cabinet d’audit Ernst & Young, de Egis et de Horwath, chargés de faire des études de faisabilité, était à Tahiti. Est-il prévu que vous rencontriez ces personnes ? 
    Nous ne savons pas encore. 

    Quand le projet de Group 70 a été choisi, on annonçait la création d’environ 10 500 emplois. Ces chiffres sont-ils toujours d’actualité ? 
    Il est possible que ce soit plus, parce que nous avons augmenté le nombre de clés. À ce stade, nous sommes plus proches de 3 500 clés d’hôtel que des 3 128 annoncées, même si le nombre exact n’est pas encore arrêté, et environ 800 condominiums (contre 899 annoncés, ndlr). Les unités en multipropriété ne sont pas incluses dans ces chiffres. Vous savez, notre expérience à Hawaii et dans le Pacifique nous montre que, pour atteindre une “masse critique”, il faut plusieurs hôtels. Cela a été le cas à Kaanapali, sur l’île de Maui : avec un Marriott à 700 chambres, ils étaient en difficulté, mais une fois que le Hyatt s’est installé, Kaanapali a ressuscité. 

    Le montant annoncé de votre Mahana Beach était de 251 milliards de francs. Vous annoncez que vous avez levé 333 milliards. Est-ce parce que vous avez modifié l’ampleur du projet, ou par sécurité ? 
    Principalement par sécurité, ce qui est normal dans le domaine de la construction. 

    Propos recueillis et traduits par Caroline Perdrix.

    Retrouvez l’intégralité de l’article dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique.

    Pito 2015-04-02 20:29:00
    Tout cela me semble bien flou !!!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete