Fred Garbutt : “Je raconte un peu mon vécu”

    mardi 15 mars 2016

    C’est l’aboutissement d’une aventure commencée il y a bientôt un an. Fred Garbutt, gagnant Nescafé Star 2015, lance, cette semaine, son premier single et clip vidéo, You’re Gone. Un titre très entraînant aux influences reggae, qui sera diffusé dès vendredi sur NRJ. Le clip sera, quant à lui, diffusé sur TNTV et la page Facebook Nescafé. Nous avons rencontré l’artiste à quelques jours de cette sortie, qu’il attend avec impatience. Entretien.

    Le public pourra découvrir ton premier single, ainsi que le clip qui l’accompagne, ce vendredi. Peux-tu nous en parler ?
    En gagnant Nescafé Star, j’ai aussi gagné l’enregistrement d’une chanson et d’un clip. Ils m’ont proposé trois musiques que je n’ai pas aimées. Donc je leur ai dit que j’allais écrire ma propre chanson.
    J’ai mis à peu près trois mois pour l’écrire. La chanson s’appelle You’re Gone et je raconte un peu mon vécu.
    C’est l’histoire banale d’un couple qui se sépare et comme je trouvais que ça faisait trop triste, on a décidé de la faire en reggae, pour que ce soit plus joyeux, plus écoutable. Parce que triste, au bout d’un moment, c’est barbant.

    Comment tu te sens à quelques jours de la sortie ?
    J’ai hâte que ça sorte. Tout le monde me demande : “Je peux avoir la musique ? Je peux avoir la musique ?” Mais je ne peux pas donner parce que ça ne sert à rien de faire une date de sortie si tout le monde l’a déjà. Donc, j’ai hâte que ça sorte, comme ça tout le monde aura la musique et je pourrais disparaître encore un peu. Je n’aime pas trop quand tout le monde me regarde ; c’est pas trop mon truc.

    Ça fait presqu’un an que tu as gagné Nescafé Star, avec le recul, comment vois-tu le concours aujourd’hui ?
    C’est vrai qu’il y a une différence dans mon état esprit, par rapport au moment où je me suis lancé et maintenant. Quand je me suis lancé, c’était pour le délire parce que mes collègues disaient que je chantais bien. Je n’en étais pas persuadé, mais je me suis dit que j’allais essayer, juste au cas où. Et même jusqu’à la victoire, sur le moment, j’étais bien, je me suis dit : “J’ai gagné !”, et puis c’est tout. C’est après le concours que je me suis rendu compte que ça ouvrait des portes. Maintenant, ça me permet de jouer à des mariages, des anniversaires, ça me fait de l’argent de poche.

    Justement, qu’as-tu fait depuis ta victoire en septembre dernier, musicalement parlant ?
    Je vais bientôt lancer un groupe, mais je ne peux pas encore dire avec qui, on veut garder ça secret jusqu’à la fête de la musique. Sinon, depuis décembre, je chante dans le groupe Irie Sound System, avec Jimbo et T-Unit. C’est un groupe qui tourne beaucoup, dernièrement on était au live Tahitian Cola, à Vaiete. Je me produis aussi tout seul pour des mariages ou des anniversaires. Si on compte mes prestations, seul et avec le groupe, je dois chanter en public quatre à cinq fois par mois. C’est passé d’une passion à un peu un métier. »

    Pendant Nescafé Star, tu disais vouloir être pilote, c’est toujours d’actualité ?
    Je veux toujours mais je ne sais pas trop… Ça coûte assez cher et plus je me rapproche de la date où je dois y aller, plus je me rends compte que c’est cher, donc j’ai envie d’attendre de pouvoir me financer moi-même. Je n’ai pas envie d’être un fardeau pour mes parents. Je compte plutôt avoir un métier et si à ce moment-là, j’ai toujours envie d’être pilote, je prendrai des cours en parallèle.

    Du coup, où en es-tu côté études ?
    Dès la fin du concours, j’avais commencé une prépa HEC à Gauguin. J’ai fait un semestre et, là, ça fait deux semaines que j’ai arrêté pour me lancer dans la musique. Se lancer, ça prend du temps et je ne peux pas assurer les tests du samedi et tous les cours. J’ai préféré mettre mes études entre parenthèses pour pouvoir mieux y revenir plus tard. Je me suis quand même inscrit à l’université pour l’année prochaine afin d’assurer mes arrières et, en attendant, je me lance. Parce que le lancement ça prend du temps, il faut s’investir, chercher des endroits, et dès que c’est parti, ce sont les gens qui t’appellent, donc ça va me prendre moins de temps et je pourrais faire mes études en même temps que ma passion pour la musique.
    Mon projet, dès la rentrée, est de faire une licence de maths, puis essayer tous les concours et partir en France. Il y a plus d’opportunités là-bas.

    Jusqu’où comptes-tu amener ta carrière musicale ?
    C’est vrai que j’ai mis entre parenthèses les études, mais après je ne compte pas vraiment vivre de la musique, parce que je sais que ce n’est pas possible. Je vais me trouver un métier et la musique va rester ma passion ou une façon d’arrondir les fins de mois. Parce que vivre du chant, à moins d’arriver au niveau de Justin Bieber, c’est quasiment impossible !

    Un mot de la fin ?
    Oui, il faut que je remercie tout le monde, tous ceux qui m’ont soutenu, Nescafé et surtout mes parents. K

    Propos recueillis par Vaiana Hargous

     

    Une production aux petits oignons

    Après Raimana Bareille, Nescafé Star 2011, qui a lancé la carrière de Pepena avec son titre et vidéo clip Vagabond, suivi par Maveana Manea (Nescafé Star 2013) et son titre et vidéo clip Freedom, c’est au tour de Fred Garbutt suit le même chemin que ses ainés. À tout juste 19 ans, le jeune homme dévoile son premier single et clip intitulé You’re Gone. Dans un style aux influences reggae, guidé par la guitare et imprégné de vibes locales, Fred nous livre un single entraînant qui promet d’être le prochain tube du fenua. L’artiste aux multiples talents a écrit et composé sa chanson. Néanmoins, le jeune homme s’est rapproché de musiciens reconnus tels que Bruno Demougeot et Roger Tetuanui, respectivement chef d’orchestre et guitariste Nescafé Star, pour travailler en studio sur le rythme, les arrangements et les chœurs. C’est donc un single soigné qui trouve une place bien méritée sur les ondes de la radio NRJ dès cette semaine. Le vidéo clip, diffusé sur TNTV à partir du 18 mars, a été entièrement réalisé par Moana Louis (membre du jury Nescafé Star 2015) et son équipe de Blackstone Production. Au vu de son succès auprès des supporters, (on se rappelle que ce sont les votes du public qui ont fait la différence lors de la finale), nul doute que le talent de Fred saura s’imposer dans le paysage musical polynésien. On lui souhaite en tous les cas le meilleur, pour le lancement d’une carrière qui s’avère prometteuse.
    Date de sortie officielle : vendredi 18 mars en exclusivité (2 semaines) sur NRJ et TNTV ou sur la page Facebook Nescafé®.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete