Habillage fond de site

French Bee : près 9 000 passagers en un mois et demi

lundi 23 juillet 2018

À Tahiti comme à San Francisco, certains passagers se sont plaints de ne pas avoir été assez informés et d’avoir dormi dans l’aéroport. (© DR)

 (© DR)


Le trafic passagers de Tahiti-Faa’a est en progression de 4,3 % par rapport à 2017. 613 000 passagers sont passés par Tahiti-Faa’a sur les six premiers mois de l’année. French Bee se taille une part de marché de 10 % dès son premier mois plein d’activité.

Aéroport de Tahiti vient de publier un récapitulatif de son activité sur les six premiers mois de l’année. Le gestionnaire des quatre aéroports d’État constate “le début de la recomposition du paysage aérien polynésien.” L’arrivée de French Bee, qui a démarré la liaison Paris-Papeete via San Francisco le 11 mai dernier, avec deux rotations hebdomadaires, puis trois rotations depuis le 21 juin, “ne va pas sans générer quelques remous au sein des compagnies historiques.”

Tahiti-Faa’a accueilli 613 000 passagers de janvier à juin 2018, “répartis de manière quasiment égalitaire entre les segments, international et domestique (respectivement 48,4% et 51,6%),” indique ADT.

Ainsi, les passagers augmentent de 4,3% (+3,6% en 2017), avant même que “les leviers de croissance attendus n’ont pas encore donné leur plein effet.” Contrairement à l’année précédente, la croissance est plus forte sur l’international (+5,6%) que sur le domestique (+3,3%). La forte hausse du mois de février (+12%) due aux escales de plusieurs paquebots, et celle de juin (+12%) due à l’arrivée de French Bee explique cette inversion de tendance.

 

 

Air Tahiti Nui toujours en tête, mais…

 

 

Malgré le recul du mois de juin provoqué par l’arrivée de French Bee, Air Tahiti Nui progresse de 2,8% sur les six premiers mois de l’année, tandis qu’Air France perd 4,9% de ses passagers, notamment en raison du mouvement de grève du mois de mai ; seul le mois de février a été positif.

Air New Zealand progresse de 11% sur ce premier semestre, mais juin marque une pause (-0,6%) : “Il conviendra d’observer dans les mois qui viennent si l’effet nouveauté et les offres tarifaires proposées par French Bee sur San Francisco ne viennent pas détourner une partie des voyageurs polynésiens jusque là attirés par la proximité de la Nouvelle-Zélande.” Mais ADT prévient : “Le positionnement de United Airlines va immanquablement générer une nouvelle recomposition du marché qui pourrait impacter davantage les deux opérateurs historiques que ne le fait French Bee. En effet, la compagnie low cost devrait surtout stimuler le segment economy du marché métropole, alors que l’arrivée de United Airlines constitue une attaque plus frontale sur le segment de la clientèle américaine, et notamment sur sa frange “haute contribution” qui constitue un levier majeur de rentabilité des lignes Air France et Air Tahiti Nui.”

Si la capacité supplémentaire ajoutée par United sur la saison creuse peut bénéficier à l’hôtellerie locale dont les taux de remplissage sont au plus bas, estime ADT, c’est aussi la saison où les opérateurs historiques éprouvaient déjà des difficultés à remplir leurs avions. “La baisse des prix qui devrait intervenir suite à ce surplus de capacité devrait réduire les marges voire, à terme, inciter certains opérateurs à ajuster leur volume à la baisse. Ce jeu concurrentiel mettra du temps à s’équilibrer, nous ne sommes qu’au début de la partie.”

 

LDT

 

ADT Focul juin 2018

Juin est le premier mois plein d’opérations pour le nouveau venu sur le marché, French Bee. Dans le classement des transporteurs internationaux qui desservent la Polynésie française, la compagnie low cost du Groupe Dubreuil fait son entrée directement à la troisième place, avec 10 % des passagers transportés (5 700 passagers). Air France, dont la part de marché est de 12 %, est la plus durement touchée : entre juin 2017 et juin 2018, elle a perdu 846 passagers, soit 11,1 %. Air Tahiti Nui, loin devant les autres avec 59 % de part de marché, ne perd que 3,6 % de ses passagers (1 203 personnes) sur la même période. Si French Bee a provoqué une hausse de 7,8 % du trafic passagers international par rapport à juin 2017, cet apport de voyageurs ne semble pas bénéficier au trafic inter-îles.

Lead

Le début de la nouvelle donne ? Le trafic passagers au premier semestre à l’aéroport de Tahiti-Faa’a.

ADT chiffre

Cliquez sur la vignette pour l’agrandir

investissement ADT

Cliquez sur la vignette pour l’agrandir

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete