Habillage fond de site

Fréquentation touristique : hausse continue sur les premiers mois de 2018

jeudi 28 juin 2018

Depuis le début de l’année, 60 611 touristes sont venus en Polynésie, soit + 5,8 % par rapport aux quatre premiers mois de l’année dernière. (© archives LDT)

Depuis le début de l’année, 60 611 touristes sont venus en Polynésie, soit + 5,8 % par rapport aux quatre premiers mois de l’année dernière. (© archives LDT)

L’Institut de la statistique de Polynésie française (ISPF) a communiqué les données relatives à la fréquentation touristique du premier trimestre, du mois d’avril, et à la fréquentation hôtelière de mars. L’augmentation constatée du nombre de touristes en cumul sur les trois premiers mois continue en avril, avec + 2,8 % par rapport à avril 2017.

En cumul depuis le début de l’année, ce sont donc 60 611 touristes qui sont venus en Polynésie, soit + 5,8 % par rapport aux quatre premiers mois de l’année 2017. En avril, pour le troisième mois consécutif, sur les douze derniers mois, la croissance globale affiche + 6 % sur l’année précédente, pour dépasser le seuil des 200 000 touristes, et atteindre 202 292 touristes, ce qui constitue un nouveau record et un seuil que la destination n’avait pas atteint depuis dix ans.

Depuis le début de l’année, le marché émetteur nord-américains affiche une progression globale de + 10,1 %, soutenue notamment par le marché canadien (+ 31,4 %) et par l’activité de croisière.

Sur les marchés principaux sud-américains et d’Amérique centrale, une progression à deux chiffres est observée depuis le début de l’année. Les efforts des dernières années semblent permettre une perception plus favorable et des actes d’achat plus nombreux.

L’Europe, hors Hexagone, est aujourd’hui le marché globalement le plus dynamique (+ 20,9 %). Le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse et l’Italie sont actuellement les pays les plus sensibles aux différentes offres.

Le marché hexagonal pour sa part correspond aux perspectives de croissance avec une progression de + 11,2 % depuis le début de l’année. Les coûts des séjours sont par ailleurs structurellement en baisse depuis toute l’Europe, par la multiplication de l’offre de desserte aérienne, des taux de change euro/dollars US favorables, lesquels sont accompagnés par un dynamisme économique et une confiance retrouvée sur les segments de clientèle habituels.

 

• Retrouvez ici l’intégralité du conseil des ministres du 27 juin 2018 : Compte rendu du Conseil des ministres — Mercredi 27 juin 2018

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French Bee, compagnie aérienne low cost, enchaîne les retards, annulations ou “problèmes techniques”. Pour vous :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete