FUTSAL – Mauvaise soirée pour les leaders

    mercredi 4 novembre 2015

    Les Aito Arii accrochés pour la première fois de la saison, Moorea battue par l’avant-dernier, si cette huitième journée, disputée exceptionnellement lundi soir, n’a vraiment pas souri à la sélection de Tahiti et surtout à l’île sœur, elle a le mérite de relancer la course au titre. 
    Décalée en raison du dimanche de la Toussaint, cette journée est à marquer d’une pierre blanche pour Faa’a, la première équipe à avoir tenu en échec les Aito Arii, autrement dit la sélection de Tahiti. C’est un coup dur pour elle, qui ne s’est peut-être pas encore remise de l’annonce de l’OFC indiquant que le tournoi éliminatoire zone Océanie ne se tiendrait pas à Tahiti pour non-conformité de la salle. Les Tahitiens devront donc se déplacer à Fidji, du 6 au 13 février, pour gagner leur billet pour la Coupe du monde 2016 en Colombie. 
    Walter Tui (10e) pour Faa’a ouvrait la marque avant que Steeve Wong (14e) et Antoine Tave (17e) ne remettent les Aito Arii sur le bon chemin. Et si le capitaine de Faa’a, Tahiarii Tutavae, égalisait peu avant la pause (23e), le dernier mot revenait à la sélection grâce à Jean-François Tiahio (25e). Une nouvelle réalisation des Aito Arii par Steeve Wong (32e) semblait avoir mis l’équipe à l’abri de tout danger. Et pourtant, Faa’a, en l’espace de cinq minutes (Jordan Teiviara 34e, Tavi Marunui 35e, Alexis Hokaupoko 39e), inscrivait trois nouveaux buts qui ramenaient les deux équipes à égalité, Alexis Toofa ayant, pour un court instant, remis les Aito Arii devant (39e). La dizaine de minutes restantes ne changeait plus rien à un score plutôt flatteur pour Faa’a. 
    Dans le premier match de la soirée, Pirae, toujours en quête de victoire, a donné beaucoup de fils à retordre à Papeete qui ne menait à la pause que d’un but à zéro, marqué contre son camp par le malheureux Teiva Taerea (13e). Il avait la bonne idée de se racheter en seconde période par une égalisation (35e) qui ne tenait qu’un peu plus de deux minutes face à des joueurs de Papeete portés par leur public (Ayou Ho, 38e). Cette victoire à l’arrachée permet tout de même à Papeete de revenir sur les talons de Moorea. 
    Car l’autre surprise de la soirée fut bien la défaite de Moorea contre Punaauia. Ce match en semaine, avec le déplacement, a peut-être perturbé l’équipe de l’île sœur à qui la victoire semblait promise contre l’avant-dernier. Une première mi-temps parfaitement maîtrisée (4-1) a permis à Punaauia de faire la différence sur deux doublés de Steeven Bennett (6e et 7e) et Nohoarii Avaemai (21e et 23e), malgré une ouverture du score par Heiarii Turinoho (5e). Moorea sonna la révolte dans le second acte mais les réalisations de Heimana Faarahia (35e) et de Heiarii Turinoho (41e) furent insuffisantes d’autant que Nohoarii Avaemai (35e) avait mis son équipe à l’abri. 

    Luc Ollivier

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete