Futsal – Qualification pour la Coupe du monde

    samedi 30 janvier 2016

    Du 8 au 13 février à Fidji (7 au 12 pour Tahiti), la sélection tahitienne participera aux éliminatoires de la zone Océanie, qualificatifs pour la Coupe du monde 2016. L’entraîneur-sélectionneur Jacob Tutavae et ses joueurs croient fermement en leurs chances de gagner le tournoi. La phase finale du Mondial-2016 de futsal aura lieu en Colombie du 10 septembre au 1er octobre.

    Les Tiki Toa ont montré la voie en beach-soccer, en devenant l’une des meilleures équipes du monde, les Aito Arii vont tenter de les imiter en futsal. Pour cela, il leur faudra déjà passer l’écueil des éliminatoires de la Coupe du monde qui débuteront, dimanche prochain (jour de Tahiti), à Suva aux Fidji.
    C’est en confiance que la sélection tahitienne va s’envoler mercredi. Tous les indicateurs sont au vert même si les Tahitiens n’ont plus disputé de matches internationaux depuis avril 2015 et la réception à Tahiti de l’équipe de France U21 (match nul 5-5 et défaite 3-0).
    Le déplacement prévu ce mois-ci au Japon a été annulé, mais si Jacob Tavanae, l’entraîneur-sélectionneur tahitien, le regrette, il ne veut pas se servir de cela pour excuser un éventuel échec à Fidji. Bien au contraire, Jacob ne doute pas et le dit haut et fort que son équipe est prête pour s’imposer au Vodafone Arena de Suva.
    Elle prépare l’objectif depuis six mois, elle a survolé le Championnat Top Nike et elle possède plusieurs joueurs talentueux à commencer par Smith Tino, considéré comme le meilleur spécialiste océanien de futsal. Tahiti a, en outre, l’expérience des éliminatoires de Coupe du monde pour y avoir déjà participé à deux reprises en 2008 et 2011, s’inclinant en finales des deux tournois contre Salo-mon (4-2 et 6-4). Et c’est justement contre les Solomonais que les Tahitiens vont entamer la compétition.
    Le tournoi se déroulant avec une poule unique, et selon une formule championnat, les Aito Arii n’auront pas le droit à l’erreur. Même si la sélection tahitienne ne doit pas mésestimer ses autres adversaires (Nouvelle-Zélande, Fidji, Nouvelle-Calédonie, Vanuatu), d’autant que tous ont, eux, disputé de nombreux matches internationaux de préparation ces dernières semaines, la rencontre Salomon-Tahiti devrait être décisive dans la mesure où elle oppose les deux favoris.
    Si les Tahitiens parviennent à prendre leur revanche, alors la route sera grande ouverte pour rejoindre la Colombie et le gratin mondial du futsal, du 10 septembre au 1er octobre prochains.

    Patrice Bastian

    Plus d’informations dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

    TETUANUI Monil 2016-02-01 15:27:00
    Faaitoito te mau Aito Arii.
    A hio i to moua.
    Na te Atua e tauturu mai ia tatou.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete