Les futurs ingénieurs pourront faire une deuxième année de prépa à Tahiti

    samedi 22 octobre 2016

    Les élèves de la classe préparatoire PTSI pourront effectuer leur deuxième année au lycée de Taaone avant de devoir quitter la Polynésie pour poursuivre leurs études. Il sera donc possible de faire au fenua ce qu'on appelait "Math Sup/Math Spé." (Photo Caroline Perdrix)

    Les élèves de la classe préparatoire PTSI pourront effectuer leur deuxième année au lycée de Taaone avant de devoir quitter la Polynésie pour poursuivre leurs études. Il sera donc possible de faire au fenua ce qu’on appelait « Math Sup/Math Spé. » (Photo Caroline Perdrix)

    Après un accueil traditionnel et un rapide petit déjeuner au réfectoire, Najat Vallaud-Belkacem s’est rendue dans les locaux de la classe préparatoire PTSI (Physique, technologie, sciences de l’ingénieur) qui a ouvert cette année, et qui prépare aux concours des grandes écoles d’ingénieurs. Elle a confirmé l’ouverture de la deuxième année de prépa, avec les moyens financiers et humains correspondants – trois nouveaux enseignants y seront affectés.

    Plusieurs élèves ont pris la parole pour exprimer à quel point cette classe préparatoire est une chance pour eux, car beaucoup redoutent un long séjour en métropole. L’absence de centre d’examen écrit à Tahiti a été dénoncée par les enseignants, et les élèves ont évoqué les délais qu’ils subissent lorsqu’ils se retrouvent en liste d’attente, et qui rajoutent à leurs difficultés d’installation. Édouard Fritch a incité les élèves qui poursuivront leurs études hors du fenua à ne pas se décourager : « En France c’est chacun pour soi et Dieu pour tous. C’est une formation au combat. J’ai fait l’expérience, j’ai essayé, j’ai dû recommencer. »

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete