Gabilou : L’Olympia et aussi les malades

    jeudi 13 octobre 2016

    gabilou

    Gabilou est venu apporter un peu de joie et de chansons aux malades de la résidence à La Croisée. (©Ph. Binet)

    Gabilou termine un court séjour à Paris, au cours duquel il a préparé son gala d’avril prochain à l’Olympia. Toutefois, avant de rentrer au fenua, il a rencontré plusieurs malades polynésiens lors d’un petit récital de fraternité.

     

    Auguste, le fidèle musicien de Terii Taputu et de Théo Sulpice a accompagné Gabilou et sa fille, Hianau, pour les rendez-vous parisiens de notre star de la chanson. Auguste avait annoncé une surprise aux malades hébergés à la résidence La Croisée, de l’hôpital des Diaconesses, dans le douzième arrondissement. Ukulele à la main, Gabilou s’est donc entretenu avec une dizaine de ses compatriotes avant d’interpréter un petit florilège de ses grands succès dont le célèbre « Fakateretere ». « Je me souviendrai toute ma vie de ta venue, car c’est une vraie surprise au moment même où je subis encore la chimiothérapie », lui a confié émue Juliette Peni. «Gabilou, je le connais bien.

    Ça fait vraiment plaisir de le voir», complète Marau Tehu qui est loin de l’atoll de Fakahina depuis juillet. Quant à Makeauani Mara, de Papeete, son regard n’était qu’admiratif devant cette icône de la chanson. « Je suis venu vous voir et vous souhaiter de guérir vite. Que tout le monde rentre ! Mais sachez qu’en pensant à nos malades, nous les mettons dans nos prières, » a rassuré Gabilou.

    À Paris, Gabilou s’est rendu à l’Olympia pour prendre ses marques et préparer son show : « Nous avons préparé techniquement et administrativement notre gala. Nous venons avec trente personnes, dont des danseurs et danseuses, cinq musiciens, trois choristes, et mon technicien avec qui j’ai visité l’Olympia pour voir les lumières et le son. Tout va bien de ce côté-là. Maintenant, nous cherchons des logements pas trop coûteux », résume-t-il. « Je voudrais aussi redire que tout cela n’est possible que grâce à Air Tahiti Nui, notre sponsor numéro un, à des bénévoles que je remercie. Sans doute aurai-je une aide du Pays.

    Un grand mauruuru aussi aux délégations de la Polynésie française et de la Nouvelle-Calédonie et enfin à Auguste qui nous a guidé à tous nos rendez-vous. Mais je n’ai pas pu voir mon ami Théo. » Tout est donc au point à l’Olympia. Il ne reste maintenant qu’à remplir cette salle si célèbre. Gabilou est confiant car les ventes ont démarré de manière satisfaisante. Il faut faire le buzz maintenant dans tout l’Héxagone pour fêter Pâques avec l’idole du fenua.

     

    Ph. Binet

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete