Gaston Flosse répond à Alain Juppé

    jeudi 28 juillet 2016

     Flosse

    Gaston Flosse a envoyé une lettre ouverte hier aux rédactions suite aux déclarations d’Alain Juppé qui avait dit vouloir se passer du soutien du président du parti orange. (Photo : archives LDT)


    L’ancien Premier ministre a déclaré vouloir se passer de son soutien

     

    Piqué par les déclarations d’Alain Juppé en campagne pour la primaire Les Républicains qui avait dit vouloir se passer du soutien de Gaston Flosse, le président du parti orange a souhaité répondre à l’ancien Premier ministre.

    Dans une longue lettre ouverte, Gaston Flosse revient sur son dépôt de résolution sur le nucléaire à l’assemblée de la Polynésie, cause de la division de son parti, comme d’“une occasion manquée”.

     

    “Le groupe Tahoera’a Huiraatira, majoritaire à l’assemblée, a adopté une résolution relative à la situation des atolls de Moruroa et Fangataufa, considérant qu’elle n’est pas réglée à ce jour, pas plus que n’est résolue la question des conséquences sanitaires et environnementales des 193 expérimentations effectuées par la France sur ces atolls entre 1966 et 1996, qu’elles soient atmosphériques ou souterraines. La résolution adoptée à ce sujet par l’assemblée de la Polynésie française le jeudi 27 novembre 2014, par 36 représentants sur 57, ainsi que la délibération créant le comité de suivi de la résolution, adoptée par l’assemblée de la Polynésie française dans sa séance du jeudi 11 décembre 2014, sont restées lettres mortes à ce jour.”

     

    Surtout, Gaston Flosse se défend d’avoir été l’une des causes de l’instabilité politique du fenua ces dix dernières années. “Pour mieux nous diaboliser et justifier une fracture dont nous n’étions en rien responsables, on nous a engagé un bien mauvais procès.”

    Et de poursuivre au rayon judiciaire : “Votre passé judiciaire ne vous place pas au-dessus des déboires que je traverse et ils ne font pas de vous pour autant quelqu’un d’infréquentable. Mieux, ils ne vous empêchent pas d’être candidat à la présidence de la République. Pourtant, vous avez choisi de m’ignorer.”

     

    Et le Tapura répond à Gaston Flosse

     

    Il fallait s’attendre à ce que le Tapura Huiraatira réponde à la suite de la publication de la lettre ouverte de Gaston Flosse à Alain Juppé.

     

    “Le plus pathétique dans les déclarations de Gaston Flosse, c’est qu’il tente de faire accréditer le fait qu’il est aujourd’hui le chantre de la lutte pour la reconnaissance des conséquences néfastes des essais nucléaires, tout en admettant par ailleurs qu’il a été le meilleur ambassadeur dans le Pacifique des essais propres lors de la reprise des expérimentations en 1995”, explique le communiqué du parti d’Édouard Fritch envoyé aux rédactions hier.

     

    “On le sait, Gaston Flosse n’est porté que par des rancœurs personnelles : rancœur contre l’État parce que le président de la République ne lui a pas accordé de grâce, le privant du pouvoir ; rancœur à l’égard d’Édouard Fritch qui n’a pas voulu être son pantin ; rancœur à l’égard d’Alain Juppé qui n’a pas voulu se faire photographier avec lui. Rancœur, rancœur…”, conclut le communiqué.

     

    B.P.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete