Gigantesque opération Mains serviables en faveur des sinistrés

    lundi 30 janvier 2017

    mormon tenaho

    Le plus gros des effectifs de mains serviables est concentré au quartier Tenaho. (© John Hiongue/LDT)

     

    Face au désastre subi par les administrés de Pirae, les membres de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours ont activé l’opération Mains serviables. L’opération, qui a eu lieu samedi dernier, a mobilisé près de 300 mormons des pieux de Papeete, Arue, Mahina et Moorea. Une attention saluée par le maire Édouard Fritch et le conseil municipal qui se sont rendus dans les quartiers Tenaho et Cité ouvrière rencontrer les mormons attentionnés.

     

    Dans le but de venir en aide à la population sinistrée de Pirae lors des intempéries du dimanche 22 janvier, l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours a mobilisé ses membres des pieux de Papeete, Arue et Mahina pour une opération Mains serviables. Cette gigantesque opération est pilotée par le pieu de Arue.

    “Quatre-vingt-cinq membres de Moorea sont venus en renfort. En tout, on a mobilisé entre 300 et 400 membres de la congrégation pour cette grande journée de nettoyage dans les quartiers sinistrés de Pirae. On travaille avec les affaires sociales du Pays ainsi qu’avec la commune de Pirae qui a identifié les quartiers les plus sinistrés. Chacun est venu avec son matériel et sa bouteille d’eau. Seuls les casse-croûtes de midi ont été assurés par la mairie et les membres de l’Église”, explique Henri Estall, président du pieu de Arue.

    La chapelle mormone de Pirae héberge également des sinistrés. “Nous logeons 80 personnes. Pour cette action à grande échelle, on a mobilisé hommes, femmes, jeunes gens et même des missionnaires de l’Église. Des membres de notre Église ont aussi été touchés par cette inondation. L’Église a aussi organisé une distribution de plats en semaine. À part les sinistrés qui n’ont pas voulu quitter leur foyer, ceux qui sont logés à la chapelle prennent leur repas sur place. On prépare 200 repas par jour”, poursuit Henri Estall.

     

    L’union fait la force

     

    Les mormons ont aussi fait appel à des patentés en électricité, en plomberie ou en mécanique pour venir donner un coup de main.

    Pour superviser l’opération Mains serviables, le président du pieu de Mahina, Émile Aumeran, et son homologue de Papeete, Bruno Ercolie, étaient aux côtés du président Henri Estall, sans oublier les évêques de l’Église de Moorea. L’union fait la force.

    L’église a reçu de nombreux dons, des denrées alimentaires et des vêtements, ainsi que des messages de soutien et de réconfort.

    Le tavana de Pirae, Édouard Fritch, s’est rendu dans les quartiers Tenaho et Cité ouvrière afin de rencontrer les mormons qui ont œuvré bénévolement pour le bien-être de sa population.

    Sur le terrain, l’opération a été très appréciée par les habitants. Des bacs de rangement vides ont été distribués, afin qu’ils puissent y ranger leurs effets personnels ou autres denrées alimentaires.

    La vie commence à se reconstruire dans ces quartiers sinistrés. Les dirigeants de l’Église ne savent pas si cette opération mains serviables sera reconduite samedi.  

     

    De notre correspondant J.H.

     

     

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete