Glissement de terrain à Tavararo – “On était choqué, on a eu peur”

    mardi 27 octobre 2015

    Dimanche dernier, dans la matinée, ces habitants du quartier Tauraa ont eu une belle frayeur. Avec les fortes pluies de ces derniers jours, un glissement de terrain s’est produit aux environs de 6 heures du matin.
    Lorsque c’est arrivé, la famille Tiaihau était tranquillement attablée pour prendre le petit-déjeuner.
    “On était en train de boire notre café quand on a entendu un grand bruit. On est sorti tout de suite pour voir ce qui se passait. On était choqué, on a eu peur. Après les gendarmes sont venus, ils nous ont dit qu’on ne pouvait pas rester là, qu’il fallait évacuer. On est cinq à vivre dans la maison, moi, mon mari, mes deux enfants et mon neveu”, explique Luciana dont le jardin a été en partie enseveli par l’éboulement.
    Elle et sa famille ont trouvé refuge chez ses beaux-parents qui habitent de l’autre côté de la route.
    “On savait bien que c’était dangereux. Combien de fois on a dit au voisin du haut qu’il ne fallait pas mettre de la terre comme ça ! Mais il est âgé et têtu. On habite pour l’instant dans la famille de mon mari, juste à côté. Heureusement, qu’il y a les gros arbres qui ont retenu la terre, sinon tout serait tombé sur la maison. Il n’y a pas eu beaucoup de dégâts, c’est tombé sur le faa’apu. Mais on voit bien que ça peut encore tomber à tout moment”, conclut Luciana.

    De notre correspondante C.Q.

     

    Charles Vanaa, directeur de la sécurité de la commune de Faa’a : “S’il pleut encore, tout le terrain risque de partir”

    “C’est une partie du terrain qui s’est effondrée et comme c’est un terrain qui a été remblayé avec n’importe quoi et qu’il n’y a pas de mur de soutènement, du coup, avec toute la pluie, l’eau s’est infiltrée et a provoqué cet éboulement. C’est sûr que ça allait céder à un moment donné. Les équipes de la mairie sont intervenues pour déblayer ce qui est tombé. Il y avait un petit cagibi qui était dessus et qui est parti avec. Heureusement, il n’y avait pas de maison en bas, c’est tombé sur le jardin du voisin du dessous. Tout ce qui retient au niveau de la maison, c’est les arbres et les tôles avec de la terre derrière.
    Ce matin (lundi matin), le labo TP va intervenir pour faire une expertise de l’état du terrain et voir si c’est stable. Si ce n’est pas stable, on va prendre un arrêté de péril et la famille devra être évacuée, c’est-à-dire une dizaine de personnes, mais aussi ceux qui vivent en dessous. On leur a déjà proposé de les reloger, au centre PEL mais ils ont refusé car c’était trop loin pour eux. Mais c’est sûr qu’ils ne peuvent rester comme ça, s’il pleut encore, tout le terrain risque de partir. Il y a un risque pour quatre habitations, celle qui est concernée par l’éboulement et trois autres qui sont en dessous.”

    Tiama'au 2015-10-27 12:01:00
    La responsabilité du Maire de FAA'A est clairement engagé, son sen-foutisme des règles d'urbanisation on est la conséquence direct.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete