Grâce à Facebook, Karine a retrouvé sa mère biologique

    lundi 10 octobre 2016

    karine facebook faamu

    Karine T. Poehere avait posté un avis de recherche sur Facebook. (© DR)

     

    “Et si je vous disais que j’avais enfin trouvé le 1er chapitre de mon livre. Et oui !”  Il y a une semaine, Karine T. Poehere (et non Nathalie, comme nous l’avions écrit par erreur vendredi dernier, ndr) postait un avis de recherche sur Facebook pour tenter de retrouver sa mère biologique d’origine tahitienne.

    En quelques jours, après plus de 4 000 partages sur le réseau social, la jeune fille de 21 ans, étudiante à Bordeaux, a apparemment obtenu ce qu’elle désirait.

    “Amis Facebook, proches ou moins proches, amis des amis, connaissances et inconnus, vos ‘j’aime’, vos ‘partages’ m’ont permis de retrouver l’introduction qui me manquait.
    Il m’aura fallu sept petits jours pour que ma vie bascule, pour que ces 21 années de flou s’éclairent”, écrit-elle sur sa page. “Je reste sans mot face à cette mobilisation, je me dis qu’il y a encore des gens humains, solidaires et prêts à venir en aide. Je trouve ça fantastique. (…)

    Je ne sais où donner de la tête face à vos nombreux messages et commentaires, poignants, touchants, chaleureux…”

    Née à Bordeaux, en 1995, Karine a grandi en famille. Adoptée. Mais à 21 ans, taraudée de questions, elle souhaitait “pouvoir mettre un nom, un visage sur la personne” qui l’a mise au monde. Ce qu’elle savait de sa mère biologique jusqu’alors ? Qu’elle avait elle-même été adoptée par une famille de militaires, et qu’elle avait 16 ans quand elle avait accouché d’elle.

    “Vous m’avez émue, touchée, transformée… en sept jours, vous avez fait basculer ma vie. Vous avez joué le jeu. Vous m’avez accordé de votre temps. Alors, en ce jour si spécial, je me lance un défi des plus fous !!! Celui de vous répondre à tous ; vous le méritez.

    Ça me prendra du temps, mais j’y arriverai. Oui ! Parce que quand on a un objectif, on finit toujours par l’atteindre et vous en avez LA preuve aujourd’hui”, confie aussi Karine, sur son mur.
    “Vous avez rendu mon rêve réalité, vous n’imaginez pas à quel point je suis soulagée… Alors à tous, merci. Vraiment merci”, ajoute-t-elle. 

    Avant de préciser, souhaitant préserver sa vie privée : “Je ne donnerai pas plus d’information me concernant”.
    Ah oui, elle précise un dernier point avant de conclure son mot : “À tous les ‘nés sous X’, je reste disponible et vous apporterai mon aide tant que je le peux. Je prendrai également le temps de tous vous répondre.” 

    LDT

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete