Habillage fond de site

Le grand débat national en Polynésie, seulement sur internet

lundi 21 janvier 2019

 

Grand débat national

En dépit du courrier aux Français du président de la République, Emmanuel Macron, stipulant que le grand débat devait être ouvert à tous les Français, y compris de l’étranger et de l’outre-mer, le haut commissaire René Bidal a confirmé hier par communiqué que ce débat ne serait pas organisé localement, prenant le relais de la même annonce faite par Edouard Fritch quelques jours plus tôt lors des vœux à la presse. 

« En Polynésie française, les thématiques retenues et les questions ouvertes, que le Président de la République a formulées dans sa lettre aux Français, appellent de nombreux sujets qui ressortent, ici et dans de nombreux cas, des compétences du Pays, lequel dispose d’un statut d’autonomie. » Le haut commissaire renvoie donc les Polynésiens vers le site internet mis à disposition par l’Etat sur le sujet. « Nos concitoyens polynésiens n’ont évidemment pas une parole interdite à l’occasion de ce grand débat national, notamment sur les sujets qui intéressent l’ensemble de la Nation.

Ainsi, il convient de leur préciser, qu’à compter du 22 janvier, une plateforme numérique permettra de recueillir, sur les quatre thématiques précisées plus haut, les contributions de ceux qui voudront s’exprimer. Cette plateforme sera accessible sur le site https://granddebat.fr/, ainsi d’ailleurs que via le site Internet du Haut-commissariat www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr.

Les restitutions de ces contributions citoyennes sont attendues fin mars, début avril. »

B.P.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete