Habillage fond de site

Grave accident à Faa’a dans le quartier de Saint-Hilaire

lundi 8 avril 2019

Deux femmes ont trouvé la mort, hier, sur les hauteurs de Saint-Hilaire, à Faa’a, dans ce SUV qui a fait une chute de 8 à 10 mètres en contrebas. (Photo : Damien Grivois)

Deux femmes ont trouvé la mort, hier, sur les hauteurs de Saint-Hilaire, à Faa’a, dans ce SUV qui a fait une chute de 8 à 10 mètres en contrebas. (Photo : Damien Grivois)

Deux morts, quatre blessés, tel est le tragique bilan d’un nouveau drame de la route survenu hier, à Faa’a. Vers treize heures, les pompiers de la commune ont été alertés d’un accident sur les hauteurs de Saint-Hilaire, plus précisément sur le site d’un hangar communal situé juste au-dessus du dépotoir de Mumuvai.

Les secours ont alors constaté qu’un véhicule SUV avait chuté d’une dizaine de mètres en contrebas, dans un caniveau, avec six personnes à bord. Selon des habitants du quartier, la conductrice et ses passagers appartiendraient à la même famille.

L’automobile circulait sur un chemin de terre taillé à flanc de montagne lorsque, pour une raison que l’enquête de gendarmerie est chargée de déterminer, elle est tombée dans le ravin jouxtant le hangar. Le chef de corps des pompiers de Faa’a a coordonné les opérations de secours en lien avec le Samu et la gendarmerie nationale. Raymond Yeddou, chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Oscar Temaru, tavana de Faa’a, ainsi que le procureur de la République se sont rendus immédiatement sur place.

Les opérations de désincarcération, réalisées avec le concours des pompiers de Papeete et de Punaauia, ont pris fin peu avant 15 heures. Le médecin du Smur a constaté le décès de deux occupants du SUV. “Trois personnes étaient incarcérées, les trois autres ont quitté le véhicule par elles-mêmes”, a expliqué hier Charles Vanaa, responsable de la sécurité à Faa’a. “Le cas était assez compliqué, d’où l’appel à des renforts.”

Les secours ont commencé par désincarcérer l’un des blessés qui avait un problème au niveau du bassin. Une autre personne souffrirait d’un traumatisme facial, et un jeune homme polytraumatisé a nécessité la prise de précautions car une blessure à la colonne vertébrale était suspectée.

Selon les pompiers, la conductrice du SUV, qui est décédée, portait bien sa ceinture, puisqu’il a fallu la couper.

L’autre victime, également de sexe féminin, se trouvait vraisemblablement assise à ses côtés, à l’avant du véhicule. On peut également noter que les airbags du véhicule se sont déclenchés. Après l’évacuation des blessés, les services funéraires ont pris en charge les corps des victimes décédées, puis un véhicule de remorquage a tracté vers 15 heures le SUV accidenté.

 

Damien Grivois

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete