Habillage fond de site

Graviers de Hao : Bouissou appelle “à la raison”

jeudi 27 octobre 2016

gravier-hao

 

“On essaie de rassurer le maire et le conseil municipal. Il n’est pas question d’apporter des matériaux qui poseraient problème pour la santé de la population.”
Hier midi, en marge du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, s’est exprimé au sujet de la polémique qui a enflé dès le week-end dernier concernant la livraison de matériaux issus de Hao à Rikitea, pour des aménagements routiers.

Dimanche dernier, en effet, l’association 193 tirait la sonnette d’alarme affirmant que les agrégats devant être acheminés par le navire Nuku Hau étaient vraisemblablement contaminés.
Espérant éteindre l’incendie, la présidence avait répondu lundi, indiquant que le laboratoire d’étude et de surveillance de l’environnement (Lese) avait analysé les éléments en 2011 et qu’“aucun radionucléide d’origine artificielle n’a été détecté dans les échantillons”.

Pour “éviter des tensions” au sein de la population de l’île des Gambier, le maire Vai Gooding a toutefois pris la décision de ne pas accepter le déchargement dudit gravier sur l’île.
 “L’association 193 n’a pas d’éléments par rapport à ce qu’ils ont avancé”, a pourtant réaffirmé hier Jean-Christophe Bouissou.
Les dizaines de tonnes de gravier dont il est question seraient “nobles” et “nous avons toutes les garanties de l’État”.

Le gouvernement fait “appel au bon sens du conseil municipal et du maire” et dit être en relation avec les élus de l’île pour que “tout le monde revienne à la raison”.
Le navire parti de Hao est censé arriver en fin de semaine sur l’île.

LDT

7
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete